•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les arénas et centres communautaires de London seront équipés de trousses de naloxone

Une main ouverte présente un emballage de naloxone en vaporisateur
La naloxone en vaporisateur se retrouvera dans les arénas et les centres communautaires. Photo: Associated Press / G-Jun Yam
Radio-Canada

London sera la deuxième ville ontarienne à avoir des trousses de naloxone en vaporisateur dans des établissements municipaux. Elles seront installées dans 29 arénas et centres communautaires.

Le projet-pilote d’un an a été approuvé au conseil municipal et commencera en juin 2019. Il coûtera environ 20 000 $.

Les gens vont dans les parcs et les centres récréatifs parce qu’ils veulent pratiquer des sports et passer du temps en famille, toutefois, nous sommes en pleine crise des opioïdes et nous devons composer avec ce phénomène, dit Scott Stafford, le directeur du service des loisirs et des parcs de London.

L’an dernier, la Ville de Kingston a installé des trousses de naloxone dans ses édifices municipaux, incluant les centres récréatifs, les musées, l’hôtel de ville et les arénas, selon M. Stafford.

Ces outils iront dans nos bâtiments ouverts à l’année, qui sont aussi équipés de défibrillateurs, et les travailleurs ont déjà reçu des formations à cet effet.

Scott Stafford, directeur du service des loisirs et de parcs de London

La naloxone aide à contrer temporairement les effets d’une surdose de drogues comme l’héroïne ou le fentanyl. Chaque établissement recevra deux trousses d’une valeur de 160 $ chacune.

La Ville n’a pas le droit de recevoir des trousses de naloxone gratuites venant d’un bureau de santé et doit les acheter d’une tierce partie.

Windsor

Santé publique