•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Effondrements de toits : des exceptions, dit la Régie du bâtiment

Le toit d'un supermarché Métro du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon à Lévis s'est en partie effondré, vendredi

Le toit d'un supermarché Métro du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon à Lévis s'est en partie effondré, vendredi

Photo : Courtoisie / Sylvain Amyot

Radio-Canada

De nombreux effondrements de toit se sont produits au Québec au cours des derniers jours. Or, ces récents incidents sont les exceptions qui confirment la règle, assure la Régie du bâtiment du Québec.

Vendredi, le toit d'une épicerie de Lévis s'est effondré partiellement. Quelques jours plus tard, les employés d'un garage municipal de Québec ont dû évacuer leur lieu de travail, en raison de l'apparition de fissures.

« Les incidents d'effondrement demeurent des cas isolés », affirme Sylvain Lamothe, porte-parole à la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Attention aux toits enneigés!

Les structures au Québec sont conçues pour faire face à la neige et à la rigueur du climat, indique M. Lamothe. Si certaines ont flanché, ce n'est pas simplement en raison de l'abondance des flocons.

« Ce n'est pas l'accumulation de neige qui peut poser problème. C'est davantage lorsqu'on a un coquetel météo qui ajoute à cela du verglas, de la pluie et des redoux qui viennent alourdir la neige qui est accumulée. C'est ça qui peut causer des problèmes », ajoute Sylvain Lamothe.

Un bâtiment ne s'effondre pas sans signe précurseur, précise le porte-parole. Les murs commenceront à se fissurer, les plafonds se déformeront et certaines portes coinceront quand on tentera de les ouvrir ou les fermer. Si la toiture est déneigée, la structure ne subira pas de dommages permanents.

La règle du gros bon sens

Aucune réglementation n'oblige les propriétaires à déneiger leur toit. Pas plus qu'il n'y en a pour le contraindre à déneiger un escalier.

« Par contre, un propriétaire responsable qui fait preuve de gros bon sens va déneiger les escaliers, les sorties de secours. On va surveiller aussi les accumulations importantes [sur le toit]. »

La RBQ invite les propriétaires à faire affaire avec des déneigeurs d'expérience pour dégager leur toiture.

Si d'aventures, ils doivent le faire eux-mêmes, il faut s'assurer d'établir une zone sécuritaire au sol pour la chute de la neige, s'assurer d'avoir tous les équipements de sécurité nécessaires - tel qu'un harnais - et éviter d'abîmer la membrane d'étanchéité de la toiture.

Conditions météorologiques

Environnement