•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Effondrement chez Olymel : toutes les toitures des maternités porcines ont été déblayées

Des déneigeurs déblaient le toit encore après un effondrement d'une partie du toit.
Les travaux d'enlèvement de la neige s'intensifient. Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu
Tanya Neveu

Les travailleurs ont été nombreux à rendre sécuritaire les maternités porcines du Témiscamingue.

Une partie la structure du toit d’une ferme située à Béarn s'est effondrée dans la nuit de vendredi à samedi. Depuis, des employés redoublent d’efforts pour enlever la neige accumulée sur les toitures.

Des jets de neige volent alors que le déneigement s'intensifie.Des souffleuses ont été appelées en renfort Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

À Béarn, le toit se serait effondré à l'endroit où les truies sont en circulation libre. On ignore toujours le nombre de bêtes qui ont été affectées par l'effondrement.

Le porte-parole chez Olymel, Richard Vigneault, affirme que les équipes sont à pied-d'oeuvre pour stabiliser la situation.

On est en train d'évaluer les pertes au niveau des animaux. On fait du transport vers d'autres sites, maternités ou quarantaines que nous avons au Témiscamingue. On est encore en train d'évaluer l'ampleur des dommages, précise M. Vigneault.

La cause

La maternité porcine de Béarn a été construite il y a deux ans.

La cause de l'effondrement n'a pas été confirmée, mais l'entreprise estime que le poids de la neige a certainement un rôle à jouer. Des inspections de bâtiment auront lieux au cours des prochains jours puisque toutes les maternités ont été construites selon le même modèle.

Aucun travailleur n’a été blessé dans cet effondrement.

Abitibi–Témiscamingue

Faits divers