•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Effondrement et incendie à l'aréna de Timiskaming First Nation

Des pompiers agenouillés dans la neige tente d'éteindre l'incendie.

Les pompiers sont à pied d'oeuvre

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Lise Millette

Une partie du toit de l'aréna de la communauté algonquine de Timiskaming First Nation s'est effondré dans la nuit de dimanche à lundi. Comme si ce n'était pas suffisant, un incendie s'est ensuite déclaré dans la structure.

Après l'effondrement, Hydro-Québec s'était rendu dans la matinée, vers 10 h 30 pour couper le courant en guise de prévention d'un incendie, mais à 13 h 15 le feu s'est tout de même déclaré.

Le feu s'est déclenché en début d'après-midi, selon des témoins. La fumée qui s'échappait du bâtiment était visible à plusieurs kilomètres et des pompiers de Notre-Dame-du-Nord et des municipalités avoisinantes ont été appelés en renfort.

La structure, dont la construction est récente, a cédé sous le poids de la neige. Le secteur a été fermé à la circulation. Heureusement, personne n'a été blessé.

Les dommages sont très importants. Plusieurs phases avaient été nécessaires pour la réalisation de cet aréna dont les derniers dévoilements avaient eu lieu en décembre 2018.

 Nous avons travaillé très fort et voilà tous ces efforts qui s'envolent en fumée, a déclaré Steve King, du conseil de bande.

Les investissements pour cet aréna ont atteint près de 6 millions de dollars et, selon des responsables consultés sur place, il semble que l'immeuble est une perte totale.

Un cordon de sécurité est placé devant la structure partiellement effondrée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le toit de l'aréna de la communauté de Timiskaming First Nation au Témiscamingue s'est effondré

Photo : Tamara Chevrier, citoyenne de TFN

L'école et le service de garde ont été évacués par mesure de précaution.

Cet effondrement s'ajoute à plusieurs autres au Témiscamingue et en Abitibi. Les importantes précipitations ont déjà fait tomber plusieurs structures au cours des derniers jours.

Épaisse fumée sur fond de ciel bleu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La fumée s'échappe du bâtiment situé à l'arrière de l'école primaire

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

- avec les informations de Tanya Neveu

Abitibi–Témiscamingue

Faits divers