•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L'écusson du Service de police de la Ville de Gatineau sur l'uniforme d'un policier.

L'écusson du Service de police de la Ville de Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'agent Pascal St-Amour du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a été suspendu pour sept jours, notamment pour partialité, a fait savoir lundi le Comité de déontologie policière du Québec.

Le Comité impose un blâme et une suspension à l'agent Pascal St-Amour pour avoir enfreint son code de déontologie.

L'agent St-Amour a été suspendu pour un total de sept jours ouvrables parce qu'il ne s'est pas comporté de manière à préserver la confiance et la considération que requiert sa fonction à l’égard de la santé de Mme Giselyne Hénaire à la suite d’un accident, peut-on lire dans la décision.

Le policier a été blâmé pour ne pas avoir fait preuve d'impartialité et de désintéressement alors qu'il se trouvait en conflit d'intérêts.

Le policier n'a pas non plus utilisé l'auto-patrouille du SPVG avec prudence et discernement, selon le Comité.

Cela survient à la suite d'un incident qui s'est produit le 2 août 2016 à Gatineau, à l'angle des boulevards Saint-Raymond et Saint-Joseph, dans le secteur de Hull. Le policier comptait alors 13 ans d'expérience.

Lors d'une manoeuvre de recul, il a heurté une dame qui circulait en quadriporteur.

Des témoins ont rapporté le manque d'empathie du policier, qui ne semblait pas se soucier des possibles blessures subies par la victime. Il a rédigé lui-même le rapport de l'accident.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.