•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L'écusson du Service de police de la Ville de Gatineau sur l'uniforme d'un policier.

L'écusson du Service de police de la Ville de Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'agent Pascal St-Amour du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a été suspendu pour sept jours, notamment pour partialité, a fait savoir lundi le Comité de déontologie policière du Québec.

Le Comité impose un blâme et une suspension à l'agent Pascal St-Amour pour avoir enfreint son code de déontologie.

L'agent St-Amour a été suspendu pour un total de sept jours ouvrables parce qu'il ne s'est pas comporté de manière à préserver la confiance et la considération que requiert sa fonction à l’égard de la santé de Mme Giselyne Hénaire à la suite d’un accident, peut-on lire dans la décision.

Le policier a été blâmé pour ne pas avoir fait preuve d'impartialité et de désintéressement alors qu'il se trouvait en conflit d'intérêts.

Le policier n'a pas non plus utilisé l'auto-patrouille du SPVG avec prudence et discernement, selon le Comité.

Cela survient à la suite d'un incident qui s'est produit le 2 août 2016 à Gatineau, à l'angle des boulevards Saint-Raymond et Saint-Joseph, dans le secteur de Hull. Le policier comptait alors 13 ans d'expérience.

Lors d'une manoeuvre de recul, il a heurté une dame qui circulait en quadriporteur.

Des témoins ont rapporté le manque d'empathie du policier, qui ne semblait pas se soucier des possibles blessures subies par la victime. Il a rédigé lui-même le rapport de l'accident.

Forces de l'ordre

Justice et faits divers