•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

G2 Esports double championne du monde au Six Invitational

Une photo montrant Juhani Kantoraketti Toivonen en train de soulever un immense marteau de métal noir, entouré de ses coéquipiers qui lèvent les bras en l'air.
Juhani « Kantoraketti » Toivonen soulève le marteau, le trophée des champions du monde de Rainbow Six Siege. Photo: Ubisoft
Radio-Canada

Le quintette européen G2 Esports a son nom gravé pour une deuxième fois d'affilée sur le trophée des champions du monde de Rainbow Six Siege, après une victoire de 3 à 0 dimanche contre Team Empire.

Le suspense n’aura donc pas été long pour les amateurs réunis à la Place Bell de Laval pour connaître l’identité des nouveaux champions. Le premier match aura été celui qui aura su garder le public en haleine le plus longtemps, l’égalité ayant persisté pendant de nombreuses rondes de prolongation avant que G2 arrache la victoire 12 rondes à 10 sur la carte Coastline. Il s’agit du plus long match professionnel de Rainbow Six Siege de l’histoire.

L’équipe menée par Fabian Hällsten, alias Fabian, n’a par la suite fait qu’une bouchée de Team Empire, remportant facilement les matchs subséquents 7-4 et 7-1, respectivement sur Border et Bank.

Juhani « Kantoraketti » Toivonen et son capitaine Fabian se sont illustrés, obtenant respectivement des écarts de +22 et +16 et des ratios de 1,88 et 1,80. Le seul autre joueur à avoir fini la série avec un écart positif est Artyom « Shockwave » Simakov, de Team Empire, avec un maigre +1.

Team Empire n’a toutefois pas à rougir, ayant atteint la finale du Championnat du monde à sa première saison parmi les professionnels. La longueur du premier match et les statistiques jusque-là dominantes d’Empire sont également à souligner. Un exploit qui démontre le potentiel de cette équipe au cours des prochaines années.

Il faut par ailleurs noter qu’Empire s’est inclinée face à ceux que tous les observateurs donnaient gagnants dès le début du tournoi. La machine G2 était en effet considérée comme la plus redoutable du Six Invitational.

Avec les informations de ESPN

Jeux vidéo

Techno