•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un éleveur attend un signe du CN après un déraillement sur son terrain

Des wagons de pétrole couchés au sol après avoir déraillé.
Des wagons qui ont déraillé près de Saint-Lazare. Photo: Radio-Canada / Riley Laychuk
Radio-Canada

Le propriétaire d'un ranch dans lequel un train a déraillé, samedi, au Manitoba, affirme ne pas encore avoir été contacté par le CN, qui a pourtant entamé un processus de nettoyage.

Ce jour-là, 37 wagons transportant du pétrole ont quitté la voie ferrée près de Saint-Lazare, dans l'ouest de la province.

Il n’y a eu aucun blessé dans l’accident, mais le CN a fait état « d’une fuite partielle ».

Jayme Coor voudrait savoir en particulier s’il sera dédommagé pour les dégâts. « C’est mon terrain des deux côtés des rails, et aucune personne du CN ne m’a fait signe », déplore-t-il.

L'éleveur constate que les wagons n’ont toujours pas été retirés de son terrain et que la fuite de pétrole risque de contaminer un plan d’eau qui sert à abreuver ses bovins.

La compagnie ferroviaire, par la voix de son porte-parole Jonathan Abecassis, a déclaré qu'elle travaillait avec tous les propriétaires du secteur. D’après lui, M. Coor obtiendra le « soutien » du CN : « Nous faisons les choses bien », a-t-il ajouté.

Le porte-parole ne sait pas combien de temps il faudra pour nettoyer les lieux.

Manitoba

Déraillement de train