•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neige sur la toiture : une école de Québec fermée, les autres sont sécuritaires

Plusieurs travailleurs s'activent sur le toit de l'école primaire Jules-Émond du secteur Val-Bélair afin que l'établissement scolaire puisse rouvrir ses portes.

Plusieurs travailleurs s'activent sur le toit de l'école primaire Jules-Émond du secteur Val-Bélair afin que l'établissement scolaire puisse rouvrir ses portes.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Alain Rochefort

Québec est à une bordée près d'atteindre sa moyenne annuelle pour la neige tombée au cours d'un hiver entier. Si une école de Val-Bélair a fermé ses portes lundi pour le déneigement de sa toiture, les autres institutions de la région sont sécuritaires, selon les commissions scolaires.

Au matin du 18 février 2019, la capitale a reçu 294 centimètres de neige, alors qu'elle en a normalement accumulé 244 à ce stade-ci de l'hiver. La moyenne annuelle pour un hiver à Québec est de 303 centimètres.

Le surplus de neige a causé la fermeture pour la journée de l'école primaire Jules-Émond, située dans le secteur de Val-Bélair.

La Commission scolaire de la Capitale indique qu'il s'agit d'une fermeture préventive pour le déneigement du toit. Le service de garde de l'école a aussi été fermé.

C'est la troisième fois que l'école Jules-Émond est déneigée depuis le début de l'hiver et elle le sera à nouveau si « les précipitations continuent d’être aussi abondantes », affirme la porte-parole de la Commission scolaire de la Capitale, Marie-Elaine Dion.

La fermeture se prolongera mardi.

« Nous devons poursuivre les travaux, car malheureusement, ils sont plus longs que prévu étant donné l’importante quantité de glace accumulée. La commission scolaire considère qu’aucun risque ne doit être pris quant à la sécurité des élèves et de son personnel », indique Mme Dion.

La direction de cette commission scolaire se fait d'ailleurs rassurante auprès de tous les occupants des écoles ainsi que leurs proches.

« Les opérations de déneigement des toitures se déroulent en continu depuis le 17 décembre, et ce, 7 jours sur 7. Tous les établissements sont sécuritaires et ne présentent aucun risque d’affaissement », assure Mme Dion.

Depuis le début de l'hiver, 66 bâtiments liés à la Commission scolaire de la Capitale ont été déneigés au moins une fois.

Les bâtiments à toiture plate sont munis d’indicateurs et de repères visuels indiquant les hauteurs de neige critiques. Ceci de façon à maintenir nos établissements sécuritaires pour tous.

Marie-Elaine Dion, porte-parole de la Commission scolaire de la Capitale

Pas d'autres cas problématiques dans les écoles

Les autres commissions scolaires de la région ne signalent pas d'autres cas problématiques.

Le porte-parole de la Commission scolaire des Découvreurs, Alain Vézina, souligne également que des opérations de déneigement des toitures à risque sont effectuées régulièrement sur des écoles depuis le mois de décembre.

Ce week-end, l'aréna Jacques-Côté, dans Sillery, a été évacué d'urgence, ce qui a soulevé des critiques à l'endroit de la Ville.

Avec les informations de Maxime Denis

Éducation

Société