•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dix ans depuis la première visite d'Obama à Ottawa

Barack Obama marche sur la piste de l'aéroport  pendant que plusieurs officiers de la Gendarmerie Royale du Canada sont au garde-à-vous.

Barack Obama est arrivé au Canada le 19 février 2009 pour sa première visite officielle à l'étranger.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le 19 février, cela fera dix ans que l'Obama-mania s'est emparée d'Ottawa, l'espace d'une journée. Alors que Barack Obama était, à l'époque, le tout nouveau président des États-Unis, il a choisi le Canada pour sa première visite officielle à l'étranger.

Des centaines de personnes se sont entassées devant le Parlement pour apercevoir le nouveau président, en fonction depuis à peine un mois.

Dans les boutiques de la région, on pouvait se procurer toutes sortes de marchandises à l'effigie du 44e président des États-Unis. Les restaurateurs ont eux aussi profité de l'occasion pour inventer le Barack Burger ou le café présidentiel.

Une trentaine de personnes dans la foule tiennent des drapeau du Canada et des États-Unis. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des centaines de personnes étaient venues accueillir le président sur la colline du Parlement, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Rien n'a été laissé au hasard pour cette visite importante. Des rues ont été fermées, des secteurs ont été clôturés, on a aussi installé une vitre pare-balles sous la tour de la Paix. La veille, un bombardier russe a été intercepté parce qu'il se rapprochait de l'espace aérien canadien en Arctique.

Tout s'est déroulé dans le calme, contrairement à lors du passage de George W. Bush. En 2004, la venue du président avait occasionné des débordements. Des milliers de manifestants dénonçaient les politiques américaines, notamment celle de déclarer la guerre à l'Irak sans l'accord de l'Organisation des Nations unies.

Au programme de l'escale de 7 h à Ottawa du président Obama, il y avait une longue discussion entre lui et la gouverneure générale, Michaëlle Jean, et une rencontre avec le premier ministre de l'époque, Stephen Harper.

Michaëlle Jean et Barack Obama lors d'une discussion.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Michaëlle Jean et Barack Obama sont les deux premiers chefs d'État noir en Amérique du Nord

Photo : Radio-Canada

Contre toute attente, M. Obama a même profité de son voyage pour se rendre au marché By afin d'y acheter une queue de castor et des biscuits en forme de feuille d'érable, deux symboles canadiens.

Le Canada, une destination populaire

Plusieurs présidents américains ont également choisi le Canada pour leur première visite en sol étranger. Franklin D. Roosevelt a été le premier à visiter la capitale nationale en début de mandat, en 1943.

Le 40e président des États-Unis, Ronald Reagan, et son successeur, Bill Clinton, ont aussi foulé le sol canadien pour leur première visite officielle dans leurs mandats respectifs.

D'autres ont visité le Canada bien avant, comme Warren Harding, qui a ouvert le bal en 1923, à Vancouver, mais pas dans le cadre d'une première visite.

À ce jour, Gerald Ford et Jimmy Carter sont les deux seuls présidents américains à n'avoir jamais mis les pieds au Canada alors qu'ils étaient en fonction.

Avec les informations de Daniel Bouchard

Ottawa-Gatineau

Politique internationale