•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeu de cartes contre les préjugés lancé à Sherbrooke

Six cartes sont exposées sur une table
Les concepteurs du jeu de cartes veulent favoriser l'échange sur les réalités parfois difficiles vécues par les femmes à travers le monde. Photo: Radio-Canada / Marie-Hélène Rousseau
Radio-Canada

Un nouveau jeu de cartes bien particulier a officiellement été lancé à Sherbrooke samedi. L'adversaire : les préjugés. L'objectif : favoriser l'échange sur les réalités parfois difficiles vécues par les femmes partout à travers le monde.

Conçu au Québec, le jeu des cartes solidaires permet d'aborder, en groupe, une panoplie de sujets qui peuvent être délicats à première vue.

On peut vivre des violences physiques, psychologiques, émotives. Ça peut parfois être des sujets très tendus et confrontants pour certaines personnes. Les images, l'art en général, peuvent permettre d'entrer plus doucement dans la discussion.

Maïté Simard, illustratrice et intervenante en expression créatrice

À tour de rôle, les participants réfléchissent à haute voix sur les obstacles que peuvent rencontrer les femmes et sur les stratégies possibles. Pauvreté, violences sexuelles, pressions sociales… tout est bon pour lancer les conversations.

C’est très varié, ça dépend du vécu de chacune. Ça mène à des discussions qu'on n’aurait peut-être pas sans ces images, révèle l’une des participantes au jeu.

Des participants sont assis en groupe et parlent entre eux. Pauvreté, violences sexuelles, pressions sociales... À tour de rôle, les membres du groupe réfléchissent sur les obstacles que peuvent vivre les femmes. Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Rousseau

L’idée est venue en 2015 du projet Femmes et féminismes en dialogue. À l’époque, le groupe se désolait du débat houleux entourant le port du voile chez les femmes. Des regroupements de femmes ont alors tenté de développer des outils pour mieux dialoguer et les cartes solidaires sont nées.

C'était l'idée de créer des médiations, des dialogues entre les femmes ici au Québec qui avaient diverses origines, idées et pensées sur ces questions, mais qui toutes étaient intéressées à la cause des femmes, explique l’instigatrice du projet Femmes et féminisme en dialogue, Michèle Vatz-Laroussi.

Le jeu de cartes est disponible en ligne et a déjà fait sa marque dans une douzaine de pays comme la Côte-d'Ivoire, l'Argentine et l'Allemagne.

Estrie

Société