•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le défi sous l’eau glaciale du magicien Roger Boucher remis au mois de mars

Roger Boucher en maillot de bain, debout dans la neige enchainée
Roger Boucher faisait la promotion de son exploit qui était aussi une campagne de financement pour le service des incendies de la municipalité rurale de Lakeland. Photo: Roger Boucher
Radio-Canada

Le Fransaskois Roger Boucher n'a pu réaliser l'exploit d'une évasion sous l'eau glaciale, les mains et les pieds liés par des chaînes, parce que les autorités craignaient que le poids de la neige accumulée sur le lac soit trop dangereux. Le défi est remis au mois de mars.

L’exploit devait avoir lieu samedi au lac Emma situé au nord de Prince Albert. Le magicien Roger Boucher admet avoir été déçu d'apprendre vendredi soir que le défi était annulé, mais dit être soulagé de savoir qu'il pourra quand même tenter sa chance. Il mentionne que l'exploit aura lieu au mois de mars dans un lac situé un peu plus au nord de la Saskatchewan, le lac Little Bear.

Ce défi d'évasion sous l'eau très froide est également une activité de financement afin d'amasser de l'argent pour le service des incendies de la municipalité rurale de Lakeland. Sur Facebook, le service a précisé que pour des raisons de sécurité les activités d’évasion sous la glace et de plongée polaire de samedi ont été annulées. Roger Boucher ajoute qu'une des préoccupations était que l'épaisseur de la glace ne soit pas suffisamment grande pour soutenir le poids des curieux qui désiraient assister à l'événement.

Le magicien avait confié en entrevue le mois dernier que le défi de s’évader dans l’eau glaciale allait être « la chose la plus dangereuse que j'ai faite ».

Contacté dimanche par téléphone, le magicien a mentionné qu'il allait continuer de se préparer pour l'évasion, mais qu'aucune date n'a encore été fixée. Il mentionne que le lac Little Bear sera un endroit plus intéressant pour réaliser son exploit puisque l'eau y est plus claire. Ainsi, il espère que la qualité de la vidéo qui sera réalisée lors de l'événement sera meilleure.

Avec les informations de Pascale Langlois

Saskatchewan

00