•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le manque de bénévoles pourrait forcer l'annulation d'événements sportifs en Estrie

Radio-Canada

Le manque de bénévoles dans le milieu sportif de la région de l'Estrie est un réel problème, à un point tel que la tenue de plusieurs événements est menacée.

Un texte de Marie-Pierre Roy-Carbonneau

Après l'annulation du Défi des collines enneigé de Sainte-Catherine-de-Hatley, qui devait avoir lieu le samedi 16 février, c'est au tour du demi-marathon de Coaticook de prendre une pause en 2019. Des organisations sportives comme Hockey Sherbrooke et Baseball Sherbrooke tirent la sonnette d'alarme.

De moins en moins de gens offrent du temps, observe Stéphane Dion, directeur général chez Hockey Sherbrooke. Près de 1 200 bénévoles gravitaient autour de l'organisation il y a quelques années, un nombre qui ne cesse de décliner.

Dans nos tournois, on a beaucoup de difficulté à compléter le nombre de personnes pour offrir des services. Il n'est pas rare en début de saison qu'on doive demander aux parents de donner 4-5 heures de leur temps. On est rendu là malheureusement à forcer la main aux gens pour qu'ils s'impliquent, sans quoi, on doit leur dire que l'événement pourrait ne pas avoir lieu.

Stéphane Dion, Directeur général, Hockey Sherbrooke

Même constat chez Baseball Sherbrooke, où la présidente du conseil d'administration Josée Lamoureux, elle-même bénévole, remarque que ce sont toujours les mêmes personnes qui s'impliquent. Elle souligne que ce sont souvent les personnes les plus occupées qui donnent de leur temps.

Notre Défi Triple Jeu est un événement annuel qui nécessite une cinquantaine de bénévoles, il n'est pas rare qu'on doive faire appel aux mêmes 25 personnes qui reviennent. [...] De plus en plus, le C.A a l'impression qu'on est perçu comme un prestataire de services, comme un restaurant où un cinéma, alors qu'on est un organisme sans but lucratif. Tous ceux qui donnent de leur temps ont aussi une vie, des enfants.

Josée Lamoureux, Présidente du Conseil d'administration, Baseball Sherbrooke

L'athlétisme aussi recherche des bénévoles

Même observation au Championnat québécois d'athlétisme qui s'est tenu à l'Université de Sherbrooke les 16 et 17 février dernier. La directrice générale, Judith Lefebvre, dit compter énormément sur les jeunes des écoles secondaires de Sherbrooke pour venir lui donner un coup demain.

En athlétisme, qui comprend plusieurs disciplines, nous avons besoin de beaucoup de bénévoles. Une chance que les jeunes sont là. Sinon, je ne sais pas ce que l'on ferait, se désole la directrice.

Les organismes rappellent qu'un coup de pouce de quelques heures par semaine, pour ramasser des bâtons de hockey, des balles, donner un coup de main à l'entraîneur, ou même devenir entraîneur, peut faire toute la différence dans la tenue ou non d'un événement et surtout, dans la qualité du service offert.

Estrie

Baseball