•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ado pourrait être accusé du meurtre de sa mère aujourd'hui

Policiers et ambulanciers sont intervenus sur la rue de la Concorde samedi soir
Policiers et ambulanciers sont intervenus rue de la Concorde samedi soir Photo: Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin
Radio-Canada

Une femme a succombé à ses blessures après avoir été poignardée dans un immeuble à logements du secteur Limoilou, samedi soir. Son fils de 17 ans a été arrêté et pourrait être accusé de meurtre lundi.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) confirme avoir reçu plusieurs appels dès 21 h 30 pour « des cris et du désordre » en provenance d'un logement situé sur la rue de la Concorde, dans le secteur de Limoilou.

« Les policiers se sont présentés sur les lieux et ils ont découvert une femme avec des blessures apparentes, ensanglantée, au sol », raconte David Poitras, agent aux communications pour le SPVQ.

La femme se trouvait dans un état critique au moment de sa prise en charge. Le SPVQ a confirmé son décès dimanche matin.

Sur les lieux du drame, les policiers ont procédé à l'arrestation d'un adolescent de 17 ans, le fils de la victime. Il s'était réfugié dans un appartement voisin.

Comme il présentait également des blessures, il a été transporté à l'hôpital pour y recevoir des soins.

Des membres du service de l'identité judiciaire de la police de QuébecLe service de l'identité judiciaire était toujours sur les lieux du crime dimanche matin. Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Le suspect a reçu son congé d’hôpital dimanche en fin d’après-midi et a rencontré les enquêteurs. Il pourrait comparaître lundi au palais de justice de Québec.

La scène de crime est passée au peigne fin par des techniciens de l'unité d'identification judiciaire.

Il s'agit du troisième meurtre à survenir sur le territoire de la ville de Québec en 2019, soit déjà un de plus qu'en 2018.

Justice et faits divers