•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un médecin d'Ottawa rentre sain et sauf d'Haïti

Un homme et une femme

Émilio Bazile en compagnie de sa femme à l'Aéroport international Macdonald-Cartier d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Camille Boutin

Radio-Canada

Le médecin Émilio Bazile, qui était en mission humanitaire en Haïti depuis le 30 janvier, s'est dit « satisfait d'être en vie » après un périlleux voyage de retour. Sa famille proche est venue l'accueillir à l'aéroport Macdonald-Cartier d'Ottawa, samedi soir.

Plusieurs fois par année, accompagné d'une équipe médicale, M. Bazile offre des consultations gratuites et des médicaments à tous ceux qui en ont besoin en Haïti. Les violentes manifestations, qui ont fait plusieurs morts dans les derniers jours, ont écourté son voyage.

L'équipe médicale, composée entre autres de trois professionnelles de la santé du Nouveau-Brunswick, a passé les cinq derniers jours enfermée dans une maison. Les membres étaient effrayés de sortir dans le chaos des rues.

Soudainement, j'ai vu que la vie était importante, a raconté M. Bazile avec un brin d'émotion dans la voix, en pensant à ses proches.

L'équipe a quitté Aquin, vendredi, pour se rendre à l'aéroport de Port-au-Prince dans le but de rentrer au Canada. Une partie du voyage s'est fait à bord d'une ambulance louée à 250 $ US.

Les Canadiens sont tombés sur de nombreux barrages routiers et ont dû faire un détour par des routes secondaires.

On n'était pas capables de partir. Toutes les routes étaient bloquées, raconte M. Bazile.

Une route de 200 km, on l'a fait en 7 h 30. Sur toute la route, il y avait des embuscades partout.

Émilio Bazile, docteur

Sa femme, Josette Bazile, a raconté qu'elle était morte d'inquiétude pour son mari. Elle est heureuse de le savoir en sécurité.

« On a fait une chaîne de prière pendant toute la semaine avec tous les amis et sa cousine qui habite à Montréal », a-t-elle raconté. « On a prié, même par téléphone. »

Pour entendre toute l'histoire, écoutez l'entrevue avec M. Bazile au Téléjournal Ottawa-Gatineau, dimanche soir, dès 18 h.

Un homme de race noire avec un chapeau entouré d'hommes et de femmes.

Émilio Bazile (au centre) est de retour au Canada où il a retrouvé les membres de sa famille. Son avion a atterri à Ottawa, samedi, en début de soirée.

Photo : Radio-Canada / Camille Boutin

Ottawa-Gatineau

Crises politiques