•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de peur que de mal après l'effondrement d'un toit à Trois-Rivières

Derrière un périmètre de sécurité, une partie du toit d'un bâtiment est affaissée sur des véhicules stationnés. Une ambulance est sur les lieux.
Le toit du bâtiment s'est effondré. Photo: Jean-François Fortier
Radio-Canada

Le toit d'un commerce s'est effondré samedi après-midi à Trois-Rivières, en Mauricie, causant plus de peur que de mal.

La Sécurité publique, la police, le Service de sécurité incendie et Hydro-Québec ont passé les lieux au peigne fin pendant plusieurs heures pour retrouver une éventuelle victime. On croyait qu’un client était pris dans les décombres du Kenny U-Pull, ce commerce de vente de pièces de véhicules usagers.

Après les vérifications, on a conclu que personne ne se trouvait à l’intérieur de l’édifice au moment de l’effondrement, survenu dans l’après-midi.

Nous avons eu accès aux caméras de surveillance et on voit très bien tous les clients sortir du commerce avant l’effondrement […]. Certains sont sortis pratiquement dans les dernières secondes. Nous sommes très heureux du dénouement.

Dany Cloutier, Direction de la sécurité civile de Trois-Rivières

L'opération a tenu les autorités en haleine. À la demande de la Ville de Trois-Rivières, la Sécurité civile a même contacté l'Association québécoise de recherche et de sauvetage pour dépêcher une équipe canine sur place.

Une équipe spécialisée du Service incendie de Montréal pour ce type de recherches s'y est également rendue pour prêter main-forte.

Les ambulanciers étaient prêts à intervenir s'il devait y avoir quelqu'un.

L'effondrement de la toiture pourrait être dû à une accumulation de neige et de glace.

Les autorités rappellent par ailleurs l’importance de déneiger les toitures. Les fortes accumulations des derniers jours à travers le Québec ont fragilisé les toits de nombreux immeubles, notamment à Québec, où l'aréna Jacques-Côté a été condamné. Vendredi, à Lévis, à une partie du toit de l'épicerie Metro s’est effondrée.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers