•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aréna Jacques-Côté évacué après le craquement d'une poutre

Une quarantaine de personnes ont été évacuées dans le calme
Une quarantaine de personnes ont été évacuées dans le calme. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'aréna Jacques-Côté, situé dans Sillery, est présentement condamné. Une imposante poutre de bois de sa structure aurait craqué et forcé l'évacuation de l'endroit, samedi après-midi.

Policiers et pompiers de Québec sont sur place afin de bloquer et surveiller les issues du bâtiment. L'accès sera ainsi interdit pour une durée indéterminée.

« Le service des incendies a confirmé qu'il gardait l'aréna fermé. Des gens de la Ville de Québec vont pouvoir procéder à des inspections », a expliqué Éric Aubé, lieutenant au Service de police de la Ville de Québec.

Des témoins ont raconté avoir vu la poutre se fendre sous leurs yeux.

Les pompiers considèrent que la structure pourrait encore s'affaiblir.

Un match de hockey mineur était en cours lorsque un bruit provenant du toit a retenti dans l'aréna.

En tout, près d'une cinquantaine de personnes étaient à l'intérieur.

Les responsables de l'aréna, les joueurs et leurs proches ont quitté eux-mêmes l'endroit, dans le calme. « Comme c'était un peu intrigant, ils ont décidé d'évacuer », a relaté M. Aubé.

Les accès à l'aréna Jacques-Côté ont été condamnés par les pompiersLes accès à l'aréna Jacques-Côté ont été condamnés par les pompiers. Photo : Radio-Canada

L'aréna Jacques-Côté est connu pour ses parements de bois et ses poutres qui surplombent la patinoire.

Un débat sur sa démolition a longtemps fait rage et s'est intensifié en 2015.

Québec

Justice et faits divers