•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lévis : l'heure est au nettoyage après l'effondrement du toit d'un supermarché

Un travailleur s'affaire à déneiger le toit de l'épicerie Metro de Saint-Etienne-de-Lauzon
Un travailleur s'affaire à déneiger le toit de l'épicerie Metro de Saint-Etienne-de-Lauzon, au lendemain de l'effondrement d'une partie de la structure. Photo: Radio-Canada / Daniel Coulombe
Radio-Canada

L'heure était au nettoyage et au déneigement à l'épicerie Metro Plus Laroche St-Étienne, à Lévis, au lendemain de l'effondrement d'une partie de son toit.

L'incident s'est produit alors que des clients se trouvaient dans le supermarché, faisant deux blessés légers.

François Dubé, chef de division logistique au Service de sécurité incendie de Lévis, a précisé samedi que l'équivalent de « 10 % de la superficie totale du supermarché » s'est écroulé. « C'est une partie d'environ 80 pieds par 80 pieds. »

La portion qui n'a pas tenu le coup est plus ancienne, a-t-on aussi souligné. « La structure est encore très stable et solide » à l'avant du bâtiment, plus récent.

Les pompiers se sont assurés vendredi que personne ne se trouvait sous les décombres, notamment en visionnant les caméras de surveillance du magasin d'alimentation.

Le toit de l'épicerie Metro de Saint-Etienne-de-Lauzon s'est effondré vendrediC'était le branle-bas de combat à l'épicerie Metro de Saint-Etienne-de-Lauzon, samedi, afin de colmater la portion qui s'est effondrée. Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

L'épicerie sera fermée pour une durée indéterminée. La direction n'a pas commenté davantage la situation.

Un restaurant évacué

Toujours à Lévis, le restaurant-bar Délice a été évacué vers 22 h.

Selon François Dubé, pas moins de 300 clients ont été forcés de quitter l'établissement de la route du Président-Kennedy.

Les pompiers ont été appelés sur les lieux après qu'un client a entendu un « bruit sourd et vu les luminaires au plafond bouger ».

À leur arrivée, les pompiers ont remarqué des amoncellements de neige de près de deux mètres sur le toit.

Ces derniers ont demandé l'évacuation du bâtiment et le déneigement de la toiture.

Un ingénieur en bâtiment a analysé la structure et a conclu qu'elle n'était pas compromise, a fait savoir la propriétaire du Délice.

Le restaurant-bar devait rouvrir samedi midi.

Avec les informations de Marie Maude Pontbriand

Québec

Justice et faits divers