•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Corridors scolaires enneigés à Gatineau : une situation dangereuse pour les enfants

Trottoirs enneigés avec un marcheur dans la rue au loin.
Les trottoirs enneigés à Gatineau forcent les gens à marcher dans la rue. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Malgré les efforts de déneigement de la Ville de Gatineau, de nombreux trottoirs, dont des corridors scolaires, restent toujours impraticables après les quelque 30 cm de neige qui sont tombés sur la région au cours de la dernière semaine. Une situation qui force souvent les enfants à marcher dans la rue.

On est en train de perdre le contrôle, affirme le conseiller municipal du district Manoirs-des-Trembles-Val-Tétreau, Jocelyn Blondin.Au moment où on se parle, il y a 35 endroits où c’est impossible de passer avec les petits souffleurs, ça va prendre les gros souffleurs pour faire ces trottoirs-là.

Les déneigeurs privés et les citoyens qui dégagent leur entrée en poussant la neige sur les trottoirs déjà encombrés entraînent encore plus de problèmes, selon lui.

Oui, on est en retard, on l’avoue. On a eu des bordées de neige immenses ces derniers jours, on ne vient pas à bout de reprendre le contrôle, mais si les citoyens et nos entrepreneurs ne nous aident pas, on n’y arrivera jamais.

Jocelyn Blondin, conseiller municipal du district Manoirs-des-Trembles-Val-Tétreau

Quand ils arrivent avec les camions et qu’ils compactent ça, ils compactent ça solide, affirme M. Blondin. Lorsque nos petits souffleurs pour les trottoirs arrivent et que le banc de neige est deux fois plus haut que les souffleurs, on oublie ça, c’est impossible qu'ils rentrent là.

Difficile pour les enfants

Jack Mansfield est brigadier scolaire sur le boulevard Alexandre-Taché à Gatineau. Il craint pour la sécurité des enfants. Ce n'est pas difficile, c’est très difficile. Écoutez, un petit enfant, il est la même grandeur que le banc de neige, ça ne tient pas debout, explique l'homme.

Pour les enfants, c’est difficile, affirme Julia Ostertag, une mère de famille. Moi, je peux me débrouiller un petit peu, je peux sauter, je peux grimper, mais les enfants, on ne les voit pas, alors quand la neige n’est pas enlevée des trottoirs, il n'y a pas d’alternative pour eux.

Il est interdit de déposer de la neige sur les trottoirs à Gatineau sous peine d'une amende d'au moins 200 $. Une patrouille-neige sillonne les rues afin d'assurer une surveillance et le respect du règlement.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques