•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Effondrement du toit d'un supermarché à Lévis

Le toit d'un supermarché Metro du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, à Lévis, s'est en partie effondré, vendredi.
Le toit d'un supermarché Metro du secteur Saint-Étienne-de-Lauzon à Lévis s'est en partie effondré, vendredi. Photo: Courtoisie / Sylvain Amyot
Carl Marchand

Une partie du toit du supermarché Metro de la route Lagueux dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon à Lévis s'est effondré, vendredi.

L'incident s'est produit vers 16 h 15 à l'épicerie Metro Plus Laroche St-Étienne. On rapporte que deux personnes sont blessées légèrement.

« À l'arrivée des premières unités, on a confirmé que le secteur de la boucherie était impliqué. On parle d'une superficie de 80 pieds par 80 pieds, où le toit se serait effondré. On a procédé à l'évacuation du bâtiment au complet et coupé les services », explique François Dubé des pompiers de Lévis.

Les pompiers ont pu visionner des images de caméras de sécurité qui auraient démontré que personne ne se trouvait sous les décombres. Ils ont également utilisé des caméras thermiques.

Ils n'ont cependant pas pu entrer dans le bâtiment pour effectuer des vérifications avant 19 h, en raison de l'instabilité de la structure.

Après avoir effectué des vérifications, ils ont pu confirmer hors de tout doute que personne n'était coincé sous les débris. Les pompiers ont finalement quitté les lieux vers 20 h 45.

Toit effondré : le point avec les pompiers de Lévis

Une fête de la Saint-Valentin en retard et à l'eau

Sylvain Amyot, un client, s'était rendu au supermarché pour faire des emplettes en vue de célébrer la Saint-Valentin avec 24 heures de retard.

« J'ai comme manqué mon coup! », raconte-t-il. L'homme a dû se rendre ailleurs pour effectuer ses achats.

Sylvain Amyot, témoin de l'effondrement du toit d'une épicerie

Lui-même n'a pas été blessé, mais le témoin raconte qu'une certaine panique s'est emparée des clients.

« J'ai vu tout le monde sortir de l'épicerie en courant, et ça criait de tous les bords, tous les côtés, ajoute-t-il. Il y avait beaucoup de monde qui pleurait. »

Faits divers

Justice et faits divers