•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

189 inspections pour 1800 résidences pour personnes âgées : inacceptable, dit le PQ

Gros plan sur les mains de personnes âgées.
Des personnes âgées Photo: iStock
Radio-Canada

Le Québec compte environ 1800 résidences pour personnes âgées et en 2018, le ministère de la Santé et des services sociaux a mené seulement 189 inspections dans quelques-uns de ces établissements.

En 2017, il y avait pourtant eu quatre fois plus d'inspection, soit 787, selon les données obtenues auprès du ministère par le deuxième groupe d'opposition à l'Assemblée nationale en vertu de la Loi d'accès à l'information.

Dans un bureau, Harold LeBel fixe l'objectif de la caméra.Harold LeBel est député de Rimouski Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Cette situation est inacceptable pour le député de Rimouski et porte-parole du Parti québécois pour les aînés, Harold LeBel.

Sept inspecteurs, 189 visites, cela n'a pas d'allure. On a une population vieillissante; il faut que l'on s'adapte à cette population; il faut protéger les aînés.

Harold Lebel, député de Rimouski et porte-parole du Parti québécois pour les aînés

Explications du ministère

Le ministère de la Santé et des services sociaux reconnait que le nombre d'inspections a diminué de manière importante en 2018. Il l'explique par l'entrée en vigueur du nouveau Règlement sur la certification des résidences privées pour aînés et la nécessaire adaptation du milieu et des fonctionnaires à cette nouvelle réalité.

Explications insuffisantes

Le député de Rimouski ne se satisfait pas de cette réponse. Il dit que le Québec doit prendre conscience que les aînés seront de plus en plus nombreux et qu'il faudra en tenir compte dans l'élaboration des politiques publiques.

Il faut qu'on protège les plus vulnérables. Il faut investir et investir. Dans les inspections. Dans le personnel. Dans les conditions de travail pour attirer du personnel dans ces milieux.

Harold Lebel, député de Rimouski et porte-parole du Parti québécois pour les aînés

Nombre d'inspections

Selon les données obtenues par le Parti québécois auprès du ministère de la Santé et des services sociaux, le nombre d'inspections a été plutôt variable au cours des dernières années.

Il a été de 328 en 2012 pour atteindre un sommet de 1008 en 2014, année de l'incendie mortel de la résidence du Havre à L'Isle-Verte, où 32 personnes âgées ont perdu la vie. En 2015, 931 inspections ont eu lieu, avant de diminuer à 675 en 2016, à 747 en 2017, pour finalement chuter à 189 l'an dernier.

d'après les informations d'Isabelle Damphousse

Bas-Saint-Laurent

Établissement de santé