•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur l'ingérence russe : la porte-parole de la Maison-Blanche interrogée

Gros plan sur le visage de la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Huckabee Sanders.
La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Huckabee Sanders Photo: Reuters / Carlos Barria
Reuters

Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche, a été interrogée par l'équipe du procureur spécial Robert Mueller chargée d'enquêter sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

« Le président m'a demandé, comme il le fait pour toutes les personnes de son administration, de coopérer pleinement avec le procureur spécial. C'est ce que j'ai fait de bonne grâce », a déclaré Sarah Sanders dans un communiqué adressé à Reuters.

La communauté américaine du renseignement a acquis la conviction que la Russie avait tenté d'influencer le résultat de l'élection de 2016 au profit de Donald Trump, jugé plus favorable aux intérêts russes que son adversaire démocrate Hillary Clinton.

Le procureur Mueller enquête également sur des soupçons de collusion entre des membres de l'équipe de campagne Trump et des personnes liées au pouvoir russe. Il essaie également de déterminer si M. Trump a tenté de faire obstruction à l'enquête.

Les autorités russes démentent toute ingérence, et Donald Trump affirme que les investigations menées par M. Mueller sont « une chasse aux sorcières ».

Donald Trump, président des États-Unis

Politique américaine

International