•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Queen’s Park : économie, santé et Ron Taverner au menu pour la reprise des travaux

Un homme

Le premier ministre Doug Ford à Queen's Park.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Après une pause des Fêtes de huit semaines, les 124 députés ontariens seront rappelés en Chambre mardi. Avec la reprise des travaux, le premier budget du gouvernement de Doug Ford et la transformation du système de santé font partie des dossiers à surveiller à Queen's Park.

Christine Elliott en point de presse

Christine Elliott est ministre de la Santé et des Soins de longue durée et vice-première ministre de l'Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Mark Blinch

1 - Une « transformation » du système de santé

Un projet de loi est en train d’être rédigé au sein du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Selon une ébauche du document qui a été rendue publique par le NPD, une « super agence » serait créée pour remplacer diverses agences, dont les 14 Réseaux locaux d'intégration des services de santé de la province.

La ministre Christine Elliott a confirmé l'authenticité de l’ébauche en disant que rien n’était coulé dans le béton, outre le fait que le gouvernement cherche à « transformer » le système de santé en Ontario.

Certes, avec une ébauche de plus de 80 pages, tout porte à croire qu’un projet de loi pourrait être déposé rapidement en Chambre.

À quelques jours de la reprise des travaux, la cheffe de l’opposition officielle, Andrea Horwath, a promis de se battre « très fort » contre toute forme de privatisation.

Vic Fedeli, le ministre des Finances de l'Ontario, sourit derrière un micro lors qu'une conférence de presse

Le ministre des Finances, Vic Fedeli, est tout sourire lorsque les journalistes lui demandent quand et comment est-ce qu'il compte éliminer le déficit de 13,5 G$ de la province

Photo : Radio-Canada

2 - Un retour à l’équilibre budgétaire « pas trop tôt » ni « trop long »

De l’argent pour les écoles? Les hôpitaux? Une université francophone?

Le budget est possiblement le document le plus couru de l’année par toute organisation financée de près ou de loin par la province.

Cette année, le ministre des Finances, Vic Fedeli, qui prépare son premier budget, a déjà dit que « les Ontariens devront faire des sacrifices » (en septembre) et que « le chemin ne sera pas plaisant » (en février).

À quelques jours de la reprise des travaux à Queen’s Park, le ministre Fedeli est resté vague sur l’échéancier qui mènera à l’équilibre budgétaire.

Ce ne sera pas trop tôt parce que personne n’y croirait. Ce ne sera pas trop long parce que n’importe qui pourrait s’y prendre ainsi. Ce sera parfait.

Vic Fedeli, ministre des Finances

Le déficit, selon le gouvernement, s’élève à 13,5 milliards de dollars pour l’année en cours.

Une salle de classe avec plusieurs enfants.

Une classe de maternelle à l'école Francojeunesse à Ottawa

Photo : Radio-Canada

3 - Consultations en éducation : résultats?

La ministre de l’Éducation Lisa Thompson a lancé plusieurs consultations depuis son arrivée en poste :

Voilà qu’un échantillon des questions qui ont été posés aux parents ontariens ou aux syndicats d’enseignants et aux conseils scolaires au cours des derniers mois.

Quel résultat produiront ces consultations? La ministre Lisa Thompson devra prendre certaines décisions et les annoncer rapidement en vue de la prochaine année scolaire.

Photo des deux hommes.

Le premier ministre Doug Ford avec le commissaire de la PPO ensemble à un gala en 2016.

Photo : Facebook / Reena Foundation

4 - L’affaire Ron Taverner

Ron Taverner, qui a été nommé commissaire de la Police provinciale de l’Ontario en novembre dernier, attend les résultats d’une enquête du commissaire à l’intégrité avant d’assumer ses nouvelles fonctions.

Le commissaire David Wake se penche sur le rôle du premier ministre Doug Ford dans la nomination de son ami à la tête du plus grand corps policier de la province. Le bureau de David Wake refuse toutefois de préciser quand l’enquête sera conclue.

Toronto

Politique provinciale