•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Isidore : une petite communauté responsable d'un grand carnaval

Trois fillettes maquillées.
Les danseuses de la troupe « Les petits Soleils » se préparent pour les festivités. Photo: Centre culturel de St-Isidore
Radio-Canada

Le Carnaval de Saint-Isidore est de retour cette année sous le thème de la forêt enchantée. Toute la communauté de ce petit village de moins de 300 âmes se mobilise, depuis 37 ans, pour accueillir des centaines, voire des milliers, de festivaliers pendant ce rendez-vous de la francophonie albertaine.

« Ça prend toute la communauté qui met la main à la pâte pour créer cette fin de semaine exceptionnelle », se félicite la présidente du carnaval, Chantal Monfette.

Dès vendredi, Saint-Isidore vivra au rythme de ce carnaval qui met à l’honneur la culture franco-canadienne.

Tout se passe en français. C’est pour promouvoir notre culture dans la région [...] pour que les gens reconnaissent et voient la valeur de notre francophonie albertaine à Saint-Isidore même.

Chantal Monfette, présidente du Carnaval de St-Isidore

Forêt enchantée

La troupe de danse folklorique Plein Soleil ouvrira le bal des festivités avec un spectacle « haut en couleur et tout en humour », promet le site du Centre culturel de Saint-Isidore.

« Quand vous rentrez dans le centre [...], vous entrez dans la forêt. Un immense arbre est pendu du toit [entouré] de champignons et de fées », décrit Chantal Mofette.

L'affiche du festival avec des personnages fantastiques comme des fées et des lutins. Le fond de l'image est vert avec des lanternes. On aperçoit aussi des hiboux avec un bonnet.L'affiche du festival. Photo : Centre culturel de St-Isidore

Les sculptures de neige font écho à cet univers merveilleux de magie et de mystère.

En bon Canadiens français, ça nous prend de la bouffe pour avoir une bonne fin de semaine.

Françoise Lavoie, bénévole responsable des cuisines

Oeufs cuits dans le sirop d’érable, fèves aux lards, tourtière du Lac-Saint-Jean, pâté à la viande, déjeuner aux crêpes, poutine. Un grand nombre de bénévoles s’activera toute la fin de semaine derrière les fourneaux pour préparer « de la bonne bouffe authentique ».

« On essaye vraiment de s’en tenir aux repas traditionnels », indique la responsable des cuisines, Françoise Lavoie.

Une nouveauté cette année : la recette des fameuses pattes de lynx a été revisitée.

« C’est notre recette à nous de ce qu’on peut appeler les queues de castor. C'est une pâte servie avec du sucre brun, de la cannelle, [...] du chocolat ou du beurre d’érable », explique Françoise Lavoie.

Des artistes franco-albertains comme la chanteuse Renelle Ray se produiront au carnaval, mais aussi des artistes d’ailleurs, comme le groupe québécois Bodh’aktan.

Une programmation culturelle à l’image des festivaliers francophones et francophiles qui ne comptent pas les kilomètres pour venir participer au carnaval.

« Les gens de notre communauté qui sont partis vivre ailleurs reviennent souvent au carnaval. C’est comme des retrouvailles », affirme Chantal Monfette.

Le carnaval se poursuivra jusqu’au dimanche 17 février, à Saint-Isidore.

Alberta

Fêtes et réceptions