•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Foyer Richelieu reçoit 100 000 $ pour améliorer ses services en français de soins de longues durées

Un croquis d'un pavillon
Le nouveau pavillon du Foyer Richelieu devrait ouvrir en 2024 Photo: Radio-Canada / Annie Poulin
Aminata Yade

La direction du Foyer Richelieu de Welland, qui offre des soins de longues durées et des services en français a reçu ce vendredi, 100 000 dollars, pour agrandir et offrir plus de soins aux francophones de la région.

Le directeur général du Foyer Richelieu, Sean Keays, estime qu’il n’y a pas assez de centres de soins de longues durées offrant des services en français, en Ontario. Le système oublie les francophones. Dans tout le Sud de l’Ontario, nous sommes le seul foyer désigné francophone, affirme-t-il.

Dans notre foyer, une centaine de personnes attendent de recevoir des soins de longues durées.

Sean Keays, directeur général du Foyer Richelieu

La direction du Foyer Richelieu a entamé une campagne de financement depuis juin dernier, pour recueillir cinq millions de dollars. On a déjà reçu deux millions et 100 000 dollars du Club Richelieu, raconte le directeur général.

Sur cette photo, des hommes en costume.Sur cette photo, la direction du Foyer Richelieu prend la pose alors qu'elle est en campagne de financement pour améliorer les services de santé aux personnes âgées et francophones, vivant dans le sud de l'Ontario. Photo : avec l'autorisation de Sean Keays

Des hôpitaux surchargés

Avec cette nouvelle enveloppe, la direction espère aussi réduire les listes d’attente. Pour intégrer notre centre, certaines personnes doivent attendre au moins dix-huit mois, s’offusque M. Keays. C’est beaucoup plus que la moyenne provinciale.

M. Keays explique que de nouvelles ressources permettront de réduire l’afflux de patients dans les hôpitaux.

On veut aussi libérer des places dans les hôpitaux à Niagara

Sean Keays, directeur général du Foyer Richelieu

Il dit que cela permettra à tout le monde de faire des économies , car des centres comme le Foyer Richelieu sont à but non lucratif. Ils gagnent leur financement par des associations, les dons du public ou par la contribution du gouvernement provincial, régisseur des centres de soins de longues durées.

Une nuit dans un centre de soins de longue durée coûte 171 $ par nuit aux contribuables.

Sean Keays, directeur général du Foyer Richelieu
Sur cette photo, un homme en costume en train de faire un discours sur un pupitre.Sur cette photo, Sean Keays, le directeur général du Foyer Richelieu a de «grands projets» pour les francophones du sud de l'Ontario. Photo : avec l'autorisation de Sean Keays

Dans une province où le français est minoritaire, il est indispensable selon Sean Keays de fournir aux personnes âgées des services en français.Avec l’âge, ils reviennent à leur langue d’origine, déclare-t-il.

D’après lui, si les aînés n’ont pas de place assurée dans un centre de soins, ils finissent par perdre du temps dans leur traitement etfinissent à l’hôpital.

La communication en français reste indispensable pour assurer un bon diagnostic aux patients et éviter des erreurs, soutient M. Keays.

De nouveaux projets indispensables pour les aînés francophones

Sur cette photo,une représentation fictive d'un nouveau centre de soins de santé de longue durée.Sur cette photo, voilà ce à quoi va ressembler le nouveau Foyer Richelieu. Photo : avec l'autorisation de Sean Keays

Avec cette nouvelle enveloppe, le centre pourra doubler de superficie. Il va y avoir un nouveau Foyer Richelieu, dit le directeur général. Il va surpasser les normes du Ministère de la Santé des soins de longues durées. Une Maison Richelieu donnera accès à plus de soins. Enfin, une résidence indépendante sera également construite où les personnes âgées pourront bénéficier de services à la carte.

Avec cet immense projet, le Foyer Richelieu veut garantir un meilleur confort aux aînés, grâce aux nouvelles chambres semi-privées et des salles de bain privées.

Avec les informations de Associated Press

Toronto

Santé