•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sidewalk Labs demande une réduction de l'impôt foncier et des frais d'aménagement pour le projet Quayside

Vue aérienne du secteur riverain de Toronto
Le laboratoire d'urbanisme Sidewalk veut développer le projet Quayside dans la partie est du secteur riverain de Toronto. Photo: La Presse canadienne / Sidewalk Labs
Radio-Canada

L’organisme Sidewalk Labs, qui est derrière le projet d’aménagement d’un quartier de haute technologie à Toronto, aimerait payer moins d’impôt foncier et, en échange, propose de financer des infrastructures de transport en commun.

La société derrière le projet est une division de Google. Elle souhaite aménager un secteur près du lac Ontario dans l’est de Toronto depuis 2017.

Dans sa nouvelle proposition, l’organisme construirait une ligne de train léger sur rail dans le secteur. En échange, l’organisation espère recevoir une partie des bénéfices générés par les redevances d’aménagement et une réduction de son impôt foncier.

La compagnie affirme que cet arrangement permettrait de construire une ligne de transport en commun beaucoup plus rapidement que s’il fallait attendre du financement public. Sidewalk confiera toutefois l’exploitation de cette ligne à un organisme public.

Un dessin d'architecteUn sketch montre l'emplacement futur du nouveau quartier Photo : Sidewalk Labs

Le maire de Toronto, John Tory, affirme ne pas avoir reçu de demande officielle de la part de Sidewalk Labs. Aucune dérogation n’a encore été accordée.

Toute proposition finale de Sidewalk Labs fera l’objet d’un examen minutieux de la part du Waterfront Toronto et du conseil municipal, sous réserve de consultations et de discussion publiques, indique le maire Tory dans un communiqué.

La porte-parole de Sidewalk Labs, Keerthana Rang, a affirmé que la compagnie n'a pas l'intention de développer l'ensemble du secteur riverain à l’est de la Ville Reine.

Selon Mme Keerthana, Sidewalk Labs aménagera environ 15 % du secteur, laissant le reste à d’autres promoteurs, qui pourront y construire comme dans tout autre quartier dans la ville.

La porte-parole ajoute que des négociations doivent encore avoir lieu avec les différents ordres de gouvernement.

Le site visé pour le nouveau quartier Quayside, d'une superficie de près de 50 000 mètres carrés, est situé près de l'intersection des rues Queens Quay et Parliament, à l'est du centre-ville.

Il inclurait des complexes de recherche, mais aussi des commerces, des logements abordables et un réseau de transport formé de véhicules sans chauffeur.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Politique municipale