•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

135 000 $ pour réduire la pollution de la cimenterie McInnis

Le terminal pour l'exportation des produits de la cimenterie de Port-Daniel
135 000 $ ont été alloués pour développer des technologies permettant de réduire les émissions de CO2 en Gaspésie. Sur la photo, le terminal maritime pour l'exportation des produits de la cimenterie de Port-Daniel Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Développement économique Canada accorde une aide financière de 135 000 $ au Pôle des technologies propres de la Gaspésie.

La ministre fédérale du Revenu national, Diane Lebouthillier, en a fait l'annonce vendredi matin à Chandler.

Le Pôle des technologies propres de la Gaspésie, fondé au printemps 2018, a pour but de trouver des moyens de réduire les émissions de dioxyde de carbone de la cimenterie McInnis de Port-Daniel–Gascons.

On veut diminuer l'empreinte environnementale de Ciment McInnis. On veut aussi créer d'autres entreprises. On parle de la biomasse, de récolte forestière, les résidus de bois des scieries, les copeaux, on parle même d'usine de conditionnement.

Henri Grenier, président du Pôle des technologies propres de la Gaspésie
Diane Lebouthillier, Henri Grenier et Nadia Minassian, assis à une table. Ils répondent à des gens qu'on ne voit pas.La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, le maire de Port-Daniel-Gascons et président du Pôle des Technologies propres de la Gaspésie, Henri Grenier et la préfète de la MRC Rocher-Percé, Nadia Minassian Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Le budget de fonctionnement du Pôle est de près de 400 000 $. Un directeur général ainsi qu'un ingénieur y travaillent, tandis que son conseil d'administration est formé de représentants des MRC du Rocher-Percé et de Bonaventure, de la municipalité de Port-Daniel–Gascons, du Conseil régional de l'environnement et de Ciment McInnis.

Le financement accordé n'est pas récurrent et servira à financer les activités régulières de l'organisme.

D'après les informations de Bruno Lelièvre

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Pollution