•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le barricadé du nouvel An accusé de possession illégale d’armes à feu

Des policiers placés autour d'une maison en hiver
Les policiers lors de l'opération du 1er janvier Photo: Radio-Canada
Frédéric Tremblay
Mélissa Savoie-Soulières

Louis Lagacé, 69 ans, de la rue Lapointe à Saguenay, a été accusé de possession d'armes prohibées vendredi matin au palais de justice de Chicoutimi. L'homme est également accusé d'avoir cédé des armes sans en avoir l'autorisation. C'est d'ailleurs cet individu qui s'était barricadé chez lui le 1er janvier à Saguenay.

Rappelons que lors de son siège, Louis Lagacé avait tiré des coups de feu en direction des policiers à travers la porte de sa résidence.

À la suite de ces évènements, les policiers de Saguenay avaient déclenché une importante enquête. C’est ce qui a mené à la perquisition de jeudi sur la rue Saint-Marc dans le secteur nord de Chicoutimi et au dépôt de nouvelles accusations à l’endroit Louis Lagacé.

Une dizaine d'armes à feu et des centaines des munitions ont été saisies sur place. La police y a notamment retrouvé un fusil d'assaut AR-15, arme qui s’apparente à un M-16. Plusieurs des fusils saisis ont été rapportés volés en 2001 et en 2016.

Les accusations déposées aujourd’hui permettent d’apprendre que les faits reprochés à l’accusé s’étalent sur 18 ans.

Louis Lagacé devra subir une évaluation psychiatrique. Il sera de retour en 12 mars.

Les policiers ont également procédé à l'arrestation d'un deuxième individu dans cette affaire. Cette personne a été libérée sous promesse de comparaître.

Saguenay–Lac-St-Jean

Crimes et délits