•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu'à 125 millions de litres d'eaux usées déversés dans le fleuve

Deux conduites déversent des eaux usées dans un cours d’eau.
Jusqu’à 125 millions de litres d’eaux usées non traitées vont être déversés dans le fleuve. Photo: getty images/istockphoto / Wavetop
Radio-Canada

Des travaux de réparation d'une conduite sanitaire vont forcer la Ville de Québec à déverser jusqu'à 125 millions de litres d'eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent à compter de lundi prochain.

Les travaux consistent en l’installation d’une gaine en fibre de verre sur une conduite en béton située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, à proximité du pont Pierre-Laporte.

La municipalité explique avoir choisi d’effectuer les réparations au mois de février puisqu’il s’agit de la période de l’année où le débit d’eaux usées est le plus faible à cet endroit.

La Ville évalue à 125 millions de litres le volume maximal d’eaux usées non traitées qui seront déversés dans le fleuve sur une durée maximale de 120 heures.

Cela représente 0,09 % des 137 milliards de litres d’eaux usées traitées annuellement à Québec.

12 millions de litres à la seconde

La municipalité a tenu à rappeler que le débit moyen du fleuve Saint-Laurent est de 12 millions de litres à la seconde.

Selon la Ville, les travaux préventifs effectués sur la conduite représentent la meilleure façon de limiter les impacts à long terme sur l’environnement.

Elle affirme qu'un bris sur la conduite pourrait entraîner un déversement d'eaux usées beaucoup plus important.

La Ville invite les citoyens des secteurs de Sainte-Foy et de Sillery à réduire autant que possible les volumes d’eaux usées qui seront acheminés à son réseau d'aqueduc durant les travaux.

Québec

Politique municipale