•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de parcomètres intelligents de sitôt à Rimouski

Des parcomètres de la Ville de Rimouski.
Des parcomètres de la Ville de Rimouski. Photo: Radio-Canada / Maxence Matteau
Édith Drouin

Le projet-pilote de parcomètres intelligents qui devait commencer en 2019 à Rimouski n'aura pas lieu dans un avenir rapproché.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, indique que la Ville est plutôt en processus d’analyse et que des recommandations seront soumises au conseil municipal au printemps ou à l’automne 2019.

En décembre 2017, la Ville avait pourtant indiqué que son objectif était de commencer à déployer la stratégie en 2019 pour l’avoir complétée en 2020.

Le projet est toujours au plan triennal d’immobilisation.

Selon le maire, il faudra toutefois attendre avant de le déployer en raison des changements qui pourraient avoir lieu au centre-ville, comme la réhabilitation de la grande place.

On ne peut pas mettre en place une stratégie sans tenir compte de ces projets majeurs là qui sont en train d’évoluer et pour lesquels il va y avoir des répercussions en matière de stationnement.

Marc Parent, maire de Rimouski

Interrogé sur la date à laquelle le premier parcomètre intelligent pourrait être installé à Rimouski, le maire a répondu : Lorsqu’on sera prêt.

À l’origine, le projet-pilote de parcomètres intelligents devait aller de l’avant rapidement parce que la technologie des parcomètres actuels est obsolète et que la Ville ne pourrait bientôt plus trouver des pièces de rechange pour les réparer.

Marc Parent indique toutefois que les parcomètres, de façon très très générale, fonctionnent bien. Il ajoute que la Ville possède toujours des pièces de rechange et que certains appareils ont pu être récupérés lorsque la Ville a prêté des espaces de stationnements en location mensuelle.

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures