•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des missionnaires albertains secourus en Haïti

Des manifestants à Port-au-Prince réclament la démission du président Jovenel Moïse.
Des manifestants à Port-au-Prince réclament la démission du président Jovenel Moïse. Photo: The Associated Press / Dieu Nalio Chery
Radio-Canada

Une opération de sauvetage est en cours en Haïti pour permettre à des missionnaires albertains de quitter le pays qui s'enfonce dans une violente crise politique.

La vingtaine de personnes du sud de l’Alberta travaille pour le projet caritatif Haïti Arise. Ils sont confinés dans leur mission, située à Grand-Goâve, à une soixantaine de kilomètres de Port-au-Prince.

Ils souhaitaient fuir le chaos qui secoue Haïti depuis des jours, mais ils n’arrivaient pas à rejoindre l’aéroport pour prendre l’avion qui les ramènerait chez eux.

« Les routes sont bloquées par des pneus en feu ou de gros blocs, et on ne peut pas accéder à l’autoroute », affirme James Roberts, vice-président du projet caritatif Haïti Arise.

Un homme vêtu d'une tunique aux couleurs nationales se tient devant une fourgonnette en flammes dans une rue haïtienne. Haïti est de nouveau secouée par des émeutes et de violentes manifestations ces jours-ci. Photo : Reuters / Jeanty Junior Augustin

Selon James Roberts, le groupe a finalement réussi à trouver des hélicoptères pour être transporté de Grand Goâve à Port-au-Prince d'où il devrait être possible de ramener les missionnaires au Canada

Le premier hélicoptère doit quitter Grand Goâve vendredi à 19 heures, heure locale.

Isolés, mais en sécurité

James Roberts ajoute que les missionnaires sont en sécurité là où ils se trouvent, mais que la région manque de nourriture et de carburant.

« Ils ne courent pas de danger dans notre mission, mais ils ne peuvent pas aller nulle part », précise-t-il.

« Les magasins sont maintenant fermés, il est de plus en plus difficile de se procurer les articles nécessaires », ajoute-t-il.

Des scènes de chaos déchirent Haïti depuis près d’une semaine. Sur fond de crise humanitaire, la population a pris les rues d'assaut pour réclamer notamment le départ du président Jovenel Moïse.

Une vendeuse itinérante tente de se protéger pendant les affrontements entre les manifestants, qui réclament la démission du président, et les policiers. Une vendeuse itinérante tente de se protéger pendant les affrontements entre les manifestants, qui réclament la démission du président, et les policiers. Photo : The Associated Press / Dieu Nalio Chery

Le Canada, qui tente désormais de rapatrier ses ressortissants coincés en Haïti, a fermé temporairement son ambassade à Port-au-Prince.

Amériques

International