•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le toit d'un garage municipal s'effondre à Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Le toit d'un garage effondré au dessus de trois portes de garage.
Le toit du garage municipal de Notre-Dame-du-Mont-Carmel s'est effondré vers 13 h 15 jeudi. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La neige s'accumule cet hiver de manière assez impressionnante, tellement qu'une partie du garage municipal de Notre-Dame-du-Mont-Carmel s'est effondrée jeudi en début d'après-midi. Heureusement, personne ne se trouvait à l'intérieur. La Municipalité évalue toutefois les dommages à plus de 100 000 $.

Le maire et plusieurs employés étaient réunis dans la partie adjacente au garage lorsque, vers 13 h 15, un bruit sourd les a surpris. Le toit de l’entrepôt qui abritait trois camions de déneigement et d'entretien des rues venait de s’effondrer.

Luc Dostaler devant le garage effondréLe maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler, est soulagé qu'il n'y ait pas eu de blessé. Photo : Radio-Canada

La chose la plus importante, c’est qu’il n’y avait personne à l’intérieur.

Luc Dostaler, maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel

L’accumulation de neige pourrait être à l’origine du bris, mais le maire attendra l’avis des experts avant de se prononcer. On imagine que c’est la neige, par contre, quand on regarde le bâtiment, il y a quand même la moitié qui ne s’est pas effondrée. On voit qu’il n’y a pas énormément de neige sur les bâtiments. C’est aussi un bâtiment qui avait un certain nombre d’années.

Le recouvrement du toit avait entièrement été refait il y a à peine deux ans. Le maire indique donc qu’il se pourrait qu’un problème de structure soit à l’origine de l’incident. Selon lui, le déneigement aussi était adéquat. Plusieurs employés étaient déjà à déneiger plusieurs bâtiments de la municipalité dans les derniers jours, voire les dernières semaines. On fait ça comme il faut chaque année, soutient-il.

Luc Dostaler invite les citoyens à faire preuve de compréhension. On a une tempête qui s’en vient dans les prochaines heures. Il faudra peut-être être un petit peu plus patient au niveau du déneigement. On est en recherche de solutions, potentiellement de la location d’équipements pour s’assurer que les déneigements se fassent comme d’habitude.

Une douzaine d’employés ont accès à ce garage et y font régulièrement des aller-retour. Ému lorsqu’on lui parle des possibilités que l’un d’entre eux ait pu être sur place, le maire pousse un soupir de soulagement. C’est ce qui me tient le plus à coeur, mes employés. Moi, j’ai eu peur et je pense que eux aussi. C’est un endroit où des gens circulent tous les jours. On peut juste se réjouir que, ce soir, on parle de pertes matérielles et qu’il n’y avait personne à l’intérieur.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers