•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faussement accusé d'agression sexuelle, Mario Gauthier recevra 100 000 $

Un homme est assis dans un couloir du Palais de justice. Il est accompagné de deux femmes.
Mario Gauthier a été acquitté en 2015. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un entrepreneur de Jonquière, Mario Gauthier, sa conjointe et ses deux enfants obtiennent 100 000 $ en dédommagement pour une fausse accusation d'agression sexuelle.

En 2012, l'homme avait été accusé d'avoir agressé sexuellement une adolescente de 14 ans dans son chalet après une balade en bateau. Mario Gauthier avait été blanchi en 2015.

Le juge avait alors identifié plusieurs contradictions dans le témoignage de la présumée victime.

Dans le jugement rendu jeudi par la Cour supérieure, le tribunal conclut toutefois qu'à 14 ans, l'accusatrice avait suffisamment de discernement pour savoir que ses déclarations mensongères auraient des conséquences graves et causeraient des préjudices à Mario Gauthier, à sa famille et à son entreprise.

Celle qui se prétendait victime, aujourd’hui majeure, ne s'est pas présentée au procès civil pour donner sa version des faits.

Mario Gauthier réclamait 620 000 $ de la part de son accusatrice, de la Procureure générale du Québec et des policiers.

La juge Lise Bergeron n'a pas retenu la responsabilité des policiers dans cette affaire alors que la Couronne bénéficie de l'immunité.

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers