•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CCNB : un nouveau rapport confirme l’existence d’un climat de travail difficile

Le campus de Dieppe du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'analyse des résultats d'un sondage interne auquel ont répondu 77 % des employés du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) confirme qu'il y existe un climat de travail difficile.

Par exemple, les employés sondés par la firme Analys Psychologie Organisationnelle sentent que le CCNB tient à la performance au détriment du climat de travail, et ils ne croient pas que le Collège les traite de façon juste et équitable.

Ils évoquent aussi la peur de représailles, et cette peur, selon les conclusions de la firme d'experts-conseils, semble provenir des nombreuses restructurations au sein du Collège.

L’expert-conseil ne mentionne jamais le nom de la présidente-directrice générale Liane Roy, mais en arrive quand même des conclusions assez dures à l’endroit de la haute direction. Il recommande carrément de changer le style de leadership et de redéfinir la culture qui prévaut au CCNB.

Le CCNB a annoncé le départ à la retraite de Liane Roy au début du mois.

Ce rapport de la firme Analys est le résultat de plusieurs mois de travail. Un premier rapport d’analyse avait été déposé en octobre.

L’hiver dernier, six membres de la direction du CCNB avaient signé une lettre afin de dénoncer « le climat de méfiance, d'abus de pouvoir et/ou d'intimidation » qui régnait, selon eux, au Collège.

D’après le reportage de Michel Nogue

Nouveau-Brunswick

Éducation