•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Gabrielle Roy parle du quartier Saint-Henri

    Gabrielle Roy parle du quartier Saint-Henri
    Radio-Canada

    Les archives radio de Radio-Canada regorgent de trésors uniques. Nous vous en offrons quelques-uns que nous avons choisi de magnifier avec des archives visuelles de notre collection. Tiré de notre série Paroles d'archives, découvrez le discours inspiré de l'écrivaine Gabrielle Roy devant la Société royale du Canada.

    En 1947, Gabrielle Roy devient la première femme admise à la Société royale du Canada.

    Deux ans plus tôt, l’écrivaine a publié Bonheur d’occasion, un roman rédigé durant la Deuxième Guerre mondiale qui dresse le portrait réaliste d’un quartier ouvrier montréalais.

    Le 27 septembre 1947, lors de sa cérémonie d’entrée dans cet organisme qui regroupe les plus éminents universitaires, humanistes, scientifiques et artistes canadiens, Gabrielle Roy choisit de raconter la vie d’après-guerre dans le quartier Saint-Henri.

    Source radio : Allocution devant la Société royale canadienne, 27 septembre 1947

    Dans un discours qu’elle transforme en récit inspiré, Gabrielle Roy exprime sa consternation devant ce quartier inchangé depuis la guerre.

    Un quartier dont elle décrit la vie ouvrière, la pauvreté et, surtout, le gaspillage de l’énergie humaine.

    Elle en appelle à une vision d’une société qui respecte le travail humain et à un ordre social plus juste et plus intelligent.

    Une déclaration abondamment applaudie par les dignitaires présents, comme le montre cet extrait de son discours.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société