•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il déclare sa flamme sur un panneau publicitaire en plein centre-ville

Un couple devant un panneau publicitaire dans un stationnement vide enneigé
Mike Dagenais a surpris sa compagne Laurie en la demandant en mariage au pied d'un panneau publicitaire où il a affiché sa demande. Photo: Radio-Canada / Maud Cucchi
Radio-Canada

En ce 14 février, fête des amoureux, Mike Dagenais a choisi un panneau publicitaire d’Edmonton pour déclarer sa flamme à sa bien-aimée. Elle a dit oui.

Depuis lundi, un panneau publicitaire pique la curiosité des passants sur l’Avenue Alberta: « Laurie M., je t’adore. Tu es ma meilleure amie et ma vraie âme soeur. Veux-tu m’épouser? »

Le message en anglais a connu son heureux dénouement le jour de la Saint-Valentin.

Le futur époux est allé chercher sa compagne à son travail pour la conduire, non pas au restaurant comme il l'avait promis, mais au pied d'une enseigne publicitaire où les attendaient une dizaine de journalistes prévenus de la demande en mariage.

Un couple s'étreignant devant les camérasLes médias conviés ont fait partie de la surprise et de la mise en scène habilement orchestrée par le futur marié. Photo : Radio-Canada / Maud Cucchi

Mike Dagenais, âgé de 55 ans, était un peu nerveux, mais restait confiant que sa copine n'apprenne pas avant l’heure prévue ce qu'il tramait.

« Elle n’écoute que des balados en voiture donc elle n’entendra rien à la radio. Elle n’a pas la télé non plus, elle n’a pas la moindre idée [de ce qui se trame] », disait-il avant le jour J.

Quand Cupidon tombe dans le panneau

La demande en mariage de Mike Dagenais représente l’aboutissement d’un plan secrètement élaboré pendant plus d’un an : l’amoureux avait mis dans la confidence ses proches et les collègues de sa compagne sur son désir de lui faire sa déclaration sur la place publique.

Les tourteraux prévoient de convoler en justes noces au cours de l'année.

Mike Dagenais en a également profité pour glisser le lien de son site Internet sur l'enseigne lumineuse rotative. Il propose ses services en tant que photographe quand le marché pétrolier ralentit et ne lui permet plus d’exercer son métier d’inspecteur.

Avec les informations de CBC

Alberta

Faits divers