•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec s'engage à rattraper le retard dans la livraison de 3500 logements sociaux à Montréal

La ministre en point de presse. À ses côtés : Valérie Plante, notamment,

La ministre Andrée Laforest discute avec Ottawa pour rattraper le retard dans la construction de logements sociaux à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Jérôme Labbé

Des négociations sont en cours entre Québec et Ottawa pour faire en sorte que les logements sociaux promis par le passé à la Ville de Montréal soient effectivement construits, a fait savoir la ministre québécoise des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, jeudi.

Selon l'administration de Valérie Plante, pas moins de 3562 unités d'habitation à loyer modique qui ont été promises avant 2017 attendent toujours d'être bâties.

La Coalition avenir au Québec (CAQ) a promis, lors de la plus récente campagne électorale, de remédier à la situation.

Aujourd'hui au pouvoir, la CAQ a la ferme intention de tenir cet engagement, a assuré la ministre Laforest jeudi, en marge d'une rencontre avec le comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal, présidée par Valérie Plante.

« Nous, les promesses, on va les livrer », a-t-elle déclaré lors d'un point de presse tenu en matinée. « Le plus urgent possible, le plus rapidement possible. »

Il faudra toutefois composer avec le fédéral, a souligné la ministre. « Avec mon ministère, on travaille, on négocie avec le fédéral. Alors on attend des réponses. »

Dans le meilleur de moi-même, je vais essayer de livrer ce qui a été prévu, ce qui a été promis dans le passé qui n'a pas été livré.

Andrée Laforest, ministre québécoise des Affaires municipales et de l'Habitation

La question des logements sociaux en attente a d'ailleurs été soulevée par la mairesse dans le cadre des consultations prébudgétaires, à Québec.

Dans une lettre transmise au ministre des Finances Éric Girard le 6 février dernier, Mme Plante réclamait notamment un apport financier supplémentaire de 110 millions de dollars d'ici 2021 pour corriger le problème, en plus des 22 millions promis par le gouvernement précédent dans le budget de 2018.

La Ville de Montréal a aussi demandé à la CAQ un montant de 4 millions de dollars par année pour soutenir la rénovation de logements abordables privés et l'acquisition d'unités abordables.

Politique provinciale

Politique