•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux entreprises veulent combattre la pénurie de camionneurs sur la Côte-Nord

Un camion remorque sur la route 138 au printemps 2018 sur la Côte-Nord.

Un camion semi-remorque

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

Les entreprises Harnois énergies et Express Havre-Saint-Pierre ont joint leur force avec le Centre de formation en transport de Charlesbourg (CFTC) pour recruter des camionneurs sur la Côte-Nord.

Ils ont offert une séance d'information mardi soir à Sept-Îles à laquelle une quinzaine de personnes ont assisté.

Leur but est de créer une cohorte de huit apprentis camionneurs qui suivront le programme de formation professionnelle en transport commercial au CFTC. La formation alterne les cours en classe et les stages sur la route avec une partie pratique en entreprise.

Les candidats auront donc déjà quelques semaines de formation sur nos équipements, explique la directrice des ressources humaines chez Harnois Énergies, Guylaine Caron.

Les étudiants pourront par la suite être recrutés par les deux entreprises partenaires ou offrir leurs services à d'autres entreprises de transport de la région.

Si on ne peut pas embaucher tout le monde, au moins, les étudiants seront formés pour pouvoir appliquer dans d’autres entreprises de Sept-Îles.

Guylaine Caron, directrice des ressources humaines chez Harnois Énergies
Des gens écoutent une présentation.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une quinzaine de personne s'est présenté à la séance d'information de mardi.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Renouveler la main-d’oeuvre

L’enjeu de la pénurie de main-d’oeuvre est au coeur de cette initiative. Selon Mme Caron, le manque de nouveaux camionneurs se fait de plus en plus sentir sur la Côte-Nord comme ailleurs au Québec.

Ce n’est pas un métier que les jeunes envisagent et le vieillissement de la population fait en sorte que les gens partent à la retraite. Donc, on se trouve à la croisée des chemins, indique-elle.

Si le résultat de la séance est positif à Sept-Îles, Mme Caron espère pouvoir faire d’autres initiatives de recrutement similaires ailleurs sur la Côte-Nord et dans d’autres régions du Québec.

Transports

Économie