•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Fugain s'amène à Québec avec ses souvenirs

Le chanteur sourit
Michel Fugain en entrevue en mars 2018 Photo: Radio-Canada
Patricia Tadros

C'est en chantant que Michel Fugain nous accueille au bout du fil. Enjoué et visiblement heureux d'être en tournée au Québec, il s'arrête deux soirs au Grand Théâtre pour nous présenter La causerie musicale.

Un spectacle qui se veut un hommage aux auteurs des chansons qu’a interprétées Fugain au cours de ses 52 années de carrière.

« On évoque les chansons, on raconte l’histoire des chansons, on raconte comment elles sont nées. ll y en a qui sont nées ici », explique l'artiste. Comme Les Acadiens : « La genèse est née chez Robert Charlebois. Mais je n’en dirais pas plus ! Il faut voir le spectacle! »

C’est à travers 33 chansons que Michel Fugain racontera les anecdotes, les histoires et les humains derrière les chansons qui l’ont accompagné au cours de sa vie d’artiste.

« C’est une soirée qu’on passe ensemble plutôt qu’un concert. Rendre hommage à des auteurs de chansons, qui m’ont mis des mots dans la bouche et des histoires dans la tête. Ce sont des moments de vie que je partage. »

Les chansons, ce n’est pas anodin. Ce ne sont pas des trucs qu’on passe à la radio pour faire un bruit de fond. Les chansons populaires sont en général enracinées dans un peuple, une culture, une façon de vivre.

Michel Fugain

Briser l’image de la chanson populaire

Mettre l’accent sur les textes des chansons et leur histoire permet au chanteur de briser l’image de la chanson populaire qui peut encore, parfois, avoir une connotation péjorative.

« Je l’évoque dans le spectacle : qu’est-ce que c’est qu’une chanson populaire? C’est une chanson qui émeut, qui touche tout le monde, tout un peuple. J’évoque quelques chansons québécoises qui m’émeuvent. » Frédérique de Claude Léveillée en est une, avoue le chanteur.

Depuis ses premiers pas en sol québécois en 1969, Fugain revient régulièrement à Québec. Son dernier passage chez nous remonte à 2017 dans le cadre du Festival d’été.

Cependant, il se souvient très bien du Carnaval alors qu’il a déjà été l’invité d’honneur du Festival. « C’était avec Claude Dubois. Je peux vous dire qu’on a passé des soirées très arrosées! On s’était vraiment beaucoup amusés! »

La causerie musicale avec Michel Fugain, 15 et 16 février 2019, 20 h salle Octave-Crémazie, Grand Théâtre de Québec

À consulter également : Entrevue 5 minutes avec Michel Fugain

Musique

Arts