•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de la moitié des tempêtes de neige ont lieu le mercredi sur la Côte-Nord

Rene Lanteigne, de Deux-Montagnes, dégage son entrée au grand bonheur de son chien.
Une nouvelle tempête de neige a frappé le Québec un mercredi Photo: The Canadian Press / Ryan Remiorz

Depuis trois ans, Dame Nature semble préférer la journée du mercredi pour déclencher une tempête sur la Côte-Nord. Bien qu’il s’agisse d’une coïncidence, selon les données des commissions scolaires, près de la moitié des annulations de cours en raison de tempêtes de neige surviennent au milieu de la semaine.

À la Commission scolaire de l’Estuaire, depuis trois ans, 47 % des tempêtes sont tombées un mercredi. Durant l’année scolaire 2016-2017, toutes les tempêtes ayant forcé la fermeture des écoles sur tout le territoire ont eu lieu un mercredi.

Pour la Commission scolaire du Fer, depuis deux ans, la moitié des fermetures d’écoles sont survenues un mercredi.

On constate que de 50 à 60% des journées-tempête sont tombées les mercredis. C'est le fruit du hasard, on compose avec cette réalité.

Richard Poirier, directeur général de la commission scolaire du Fer

Même son de cloche pour la Commission scolaire de la Moyenne-Côte-Nord. C’est souvent les mercredis, affirme son directeur général, sans pouvoir fournir de statistiques.

L’hiver 2018-2019 a déjà connu de nombreuses fermetures. Pour la Commission scolaire en Minganie, quatre journées d’écoles ont déjà été annulées en raison de tempêtes. Une moyenne de trois jours est prévue au calendrier.

Environnement Canada affirme ne pas pouvoir fournir de statistiques permettant de confirmer cette constance.

Côte-Nord

Conditions météorologiques