•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 millions de dollars pour la recherche scientifique en Alberta

Un femme travaille dans un laboratoire.
La diversité et l’inclusion sont mises en avant dans le Programme des chaires de recherche du Canada. (Archives) Photo: iStock

Douze chaires de recherche seront créés ou renouvelées en Alberta grâce à un investissement du gouvernement fédéral. La ministre des Sciences et des Sports, Kirsty Duncan, était dans la métropole albertaine, mercredi, pour faire l'annonce.

Ce n’est pas un hasard si le gouvernement fédéral injecte autant d’argent dans le Programme des chaires de recherche du Canada en Alberta, souligne Kristy Duncan. « Celui-ci attire des chercheurs aux horizons diversifiés et obtient des résultats concrets », dit-elle.

Les chaires de recherche du Canada sont un exemple.

Kirsty Duncan, ministre fédérale des Sciences et des Sports

Calgary en première ligne

C'est l’Université de Calgary qui recevra la plus grande part du gâteau. Grâce à l'annonce du fédéral, cinq chaires de recherche y seront créées.

Pour Brandy Callahan, docteure en neuropsychologie clinique et titulaire de l'une des cinq nouvelles chaires de l'Université de Calgary, cet investissement souligne le soutien du gouvernement fédéral aux chercheurs.

Son programme porte sur le vieillissement du cerveau pour mieux comprendre le diagnostic des maladies qui touchent le fonctionnement mental.

Ça me permet d'avoir des ressources supplémentaires. Être reconnue comme chaire de recherche me permet aussi de rencontrer d'autres chercheurs et de forger d'autres collaborations, explique-t-elle.

Avec sa participation au programme du vieillissement du cerveau, Brandy Callahan contribue à améliorer le dépistage des maladies ayant des répercussions sur le fonctionnement mental, comme la démence, les accidents vasculaires cérébraux, la maladie d’Alzheimer et diverses infections.

Alberta

Recherche médicale