•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux de la Francophonie : Ottawa se dit déçu de l'appui de Québec envers Sherbrooke

La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau
Marie-Claude Bibeau, ministre canadienne du Développement international Photo: La Presse canadienne / Andrew Vaughan

La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, est déçue des 17 millions de dollars annoncés par Québec pour aider Sherbrooke à accueillir les Jeux de la Francophonie en 2021.

Le gouvernement fédéral se dit prêt à doubler les sommes investies par Sherbrooke et Québec. Avec les montants actuellement sur la table, il y a encore un manque à gagner d'environ 40 millions de dollars.

La ministre Bibeau s'attendait à plus. J'avais perçu que le gouvernement du Québec voulait se positionner comme un joueur phare au sein de l'organisation de la francophonie.

Sa collègue, la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a renchérit.

Soutenir la francophonie ça vient avec un leadership. Donc, le gouvernement Legault doit démontrer son leadership.

Après l'annonce de Québec, le maire Steve Lussier a lui aussi réagi. Optimiste, il dit vouloir maintenir la candidature de Sherbrooke et soutient que la balle est encore dans le camp des gouvernements qui peuvent négocier entre eux.

C'est un pas dans la bonne direction.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Cependant, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, demeure ferme. On a positionné le montant maximal que l'on pouvait donner. On l'a fixé à 17 millions de dollars et on n'a pas vraiment d'ouverture pour monter plus, a-t-elle dit en fin d'après-midi mercredi.

Le soutien financier du gouvernement Legault reste identique à celui initialement proposé par le gouvernement libéral précédent.

On a regardé trois critères : l'acceptabilité sociale, la faisabilité et les coûts. On a regardé les trois critères et les différents scénarios. On a regardé ce que les Québécois sont prêts à payer. On veut faire une saine gestion des finances publiques. On estime que 17 millions de dollars, c'est adéquat.

Tableau du financement des Jeux de la Francophonie 2021 à SherbrookeFinancement des Jeux de la Francophonie 2021 à Sherbrooke Photo : Radio-Canada

À la sortie du conseil des ministres, Nadine Girault a rappelé que Sherbrooke a diminué d'environ 35 % sa participation financière depuis 2015. La Ville prévoit investir 5,5 millions de dollars plutôt que les 8,5 millions prévus dans son premier dossier de candidature.

Ainsi, Ottawa se retrouverait avec une facture de 61,5 millions de dollars. Un montant situé au dessus son engagement initial, soit celui de payer jusqu'à 50 % de la facture.

La Ville de Sherbrooke a répété qu'elle n'augmentera pas son bugdet de 5 millions et demi de dollars établi lundi en séance extraordinaire.

Estrie

Politique provinciale