•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le déficit de l’Ontario baisse de 1 G$, selon le gouvernement de Doug Ford

Le premier ministre Doug Ford s'est porté à la défense de Vic Fedeli, qui présentait son énoncé économique.

Le premier ministre Doug Ford s'est porté à la défense de Vic Fedeli, qui présentait son énoncé économique.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Eve Caron

À quelques semaines du dépôt du budget, le gouvernement de Doug Ford revoit à nouveau à la baisse son déficit pour l'année en cours à 13,5 milliards de dollars. C'est un milliard de moins que ce qui avait été établi en novembre dernier.

Selon les documents fournis par la province, cette baisse est attribuable à une hausse des revenus en provenance de la taxe de vente harmonisée et l’impôt des entreprises.

Ces deux sources de revenus combinées ont augmenté d’un milliard de dollars au cours du dernier trimestre.

Le ministre des Finances de l'Ontario, Vic Fedeli, n’hésite pas à parler de la bonne gestion de la province.

C’est le plus récent exemple de la politique “Ouverte aux affaires” et “Ouverte aux emplois” du premier ministre Doug Ford. Elles versent déjà un dividende.

Vic Fedeli, ministre des Finances de l'Ontario

Le ministre estime que ces politiques ont encouragé les entreprises à investir et à créer plus d’emplois.

Or, l’opposition libérale croit que le gouvernement n’y est pour rien et l’accuse de gonfler les chiffres pour justifier des compressions.

Les différents chiffres selon le gouvernement Ford : 13,5 G$ (février 2019), 14,5 G$ (novembre 2019), 15 G$ (septembre 2019); le directeur de responsabilité financière : 12,3 G$ (décembre 2018); la vérificatrice générale : 11,7 G$ (avril 2018); gouvernement Wynne : 6,7 G$ (mars 2018)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Déficit de l'Ontario : mise à jour

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

La députée Mitzie Hunter souligne que le Bureau de la responsabilité financière estimait en décembre dernier que le déficit se chiffrait plutôt à 12,3 milliards de dollars.

Le montant du déficit pour l’année en cours a fait l’objet d’un débat à Queen’s Park au cours des derniers mois.

Les libéraux, lorsqu’ils étaient au pouvoir, l’estimaient à 6,7 milliards. La vérificatrice générale avait par la suite déclaré qu’il se chiffrait à 11,7 milliards, selon ses calculs.

L’échéancier du retour à l’équilibre budgétaire sera présenté dans le budget qui doit être déposé au printemps, a déclaré le ministre Fedeli.

Gel des dépenses

Le Président du Conseil du Trésor a profité de l’occasion pour annoncer que les ministères ne pourront pas faire de nouvelles dépenses d’ici la fin mars, à moins que celles-ci n'aient déjà été promises dans un contrat ou pour des services assurés par la loi.

Les ministères ne pourront pas prendre de nouveaux engagements financiers non plus, à moins que ceux-ci n'aient déjà été approuvés par le Conseil du Trésor.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale