•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fermetures de route ignorées par certains conducteurs

Des véhicules d'urgence indiquent que la route 132 est fermée en raison des conditions météorologiques.

Les fermetures de route se comptent par dizaines dans le secteur de Lévis.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Radio-Canada

Au moins trois conducteurs ont fait fi des fermetures de route décrétées par le ministère des Transports dans la région de Chaudière-Appalaches. Dans un cas, un automobiliste téméraire a même embouti une déneigeuse au travail sur l'autoroute 20.

« Des histoires parfois rocambolesques. On ne le répétera jamais assez, si on ferme des routes, c'est pour assurer la sécurité des usagers », affirme Guillaume Paradis, porte-parole du ministère des Transports.

Le premier incident s’est produit à Montmagny, où un véhicule avec deux occupants à bord a contourné une barrière de fermeture pour s’engager sur l’autoroute 20.

« Comble de malheur, ils ont heurté un camion de déneigement qui était en opération. Ça a ralenti les opérations et ça a obligé le déploiement des services d'urgence », déplore Guillaume Paradis.

À Saint-Michel-de-Bellechasse, c’est un camionneur qui a décidé de poursuivre son chemin malgré l’autoroute fermée. Le conducteur a défoncé une barrière de fermeture sur son passage.

On ne ferme pas les routes par plaisir, rappelle Transports Québec

« La fermeture de routes au ministère des Transports, c'est une solution de dernier recours », rappelle le porte-parole.

Guillaume Paradis implore les automobilistes de respecter les fermetures, pour leur propre sécurité, mais aussi pour celle du personnel des services d’urgence.

Routes fermées et mesures d'urgence à Lévis

Les fermetures de route se dénombraient par dizaines dans le secteur de Lévis. La Municipalité, tout comme le ministère des Transports, a demandé aux automobilistes d'éviter tout déplacement non essentiel.

Les déplacements vers l’est ont été interrompus depuis le milieu de la nuit, alors que l’autoroute 20 et la route 132 ont été fermées à la circulation dans les deux directions.

Vers le sud, certains tronçons des routes 173, 275, 279 et 281 sont également impraticables.

Certaines artères, dont l'autoroute 20 et la route 132, ont commencé à rouvrir progressivement en fin d'après-midi.


Plusieurs artères municipales ont aussi été fermées pour éviter que les automobilistes ne s’enlisent.

« On invite la population à respecter la signalisation et à ne pas tenter d’utiliser ces routes-là, qui pourraient devenir à risque pour eux », recommande Richard Amnotte, coordonnateur du Centre de mesures d’urgence qui a été ouvert dans la nuit de mardi à mercredi pour gérer la tempête.

Ce centre permet aux policiers, aux pompiers et aux travailleurs de la voirie de « se coordonner en temps réel sur les besoins sur le terrain et pouvoir réagir aux situations qui pourraient se présenter ».

Aucun incident majeur n’a toutefois été signalé. « Les gens, je me permets de croire, sont vigilants et compréhensifs devant la situation », estime Richard Amnotte.

Refuge d'urgence

Un refuge d’urgence a également été ouvert à l’Aquaréna pour héberger les automobilistes qui, incapables de poursuivre leur voyage en direction est, auraient pu rester coincés à Lévis.

Un poids lourd circule à proximité d'une route fermée en raison d'une tempête de neige.

L'autoroute 20 et la route 132 ont été fermées dans les deux directions pendant la nuit.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Personne n’a toutefois eu besoin de ce service jusqu’à présent.

Les employés restent à la maison

La Ville de Lévis a par ailleurs demandé à l’ensemble de ses employés qui ne font pas partie des services essentiels de rester à la maison.

« C’est vraiment une situation exceptionnelle, lance Richard Amnotte. C’est du jamais vu pour la Ville de Lévis, de prendre une pareille décision. »

Chalet endommagé

Les vents violents qui accompagnent la tempête ont lourdement endommagé un chalet de ski de la Station touristique du Massif-du-Sud.

Le toit du bâtiment a été arraché est s'est retrouvé au beau milieu de la rue. Le directeur marketing de la station, Frédérik Maheu, indique que personne n'a été blessé dans l'incident.

Des débris provenant du toit d'un chalet de ski arraché par le vent sont au milieu d'une rue.

Le toit d'un chalet de ski a été arraché par le vent.

Photo : Station touristique du Massif du Sud

Québec

Conditions météorologiques