•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'organisation des Jeux de la Francophonie pourrait coûter 84 M$

Ruth Marie Christelle Gbagbi, athlète de la Côte d'Ivoire en taekwondo, défile avec un drapeau des Jeux de la Francophonie.
Une athlète de la Côte d'Ivoire brandit le drapeau des Jeux de la Francophonie lors de la cérémonie d'ouverture de l'événement en 2017 à Abidjan. Photo: Reuters / Luc Gnago
Radio-Canada

L'organisation des Jeux de la Francophonie au Québec pourrait coûter 84 millions de dollars, dont 10 millions de dollars pour garantir la sécurité de l'événement. Le gouvernement provincial doit maintenant trancher s'il accepte de payer près de la moitié de la facture , selon les informations de Radio-Canada.

La question risque d'être abordée lors du conseil des ministres, mercredi. Le Québec pourrait payer jusqu'à 40 millions de dollars pour assurer la tenue de l'événement.

Le gouvernement Legault doit prendre une décision rapide, car le Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) tient une rencontre à Paris, les 14 et 15 février, et pourrait statuer sur la candidature de Sherbrooke.

Mercredi, la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, a réaffirmé que le gouvernement fédéral s'engage à payer jusqu'à 50 % de la facture.

Ottawa est donc en attente de la décision de Québec.

Nous sommes très, très clairs. Nous sommes prêts à payer la moitié des coûts publics, affirme Mme Bibeau.

[La facture de 84 millions de dollars], ça fait partie du budget qui est possible, ajoute-t-elle. Les trois paliers doivent s'asseoir ensemble et continuer à analyser tous les coûts.

Lundi soir, en séance extraordinaire, les élus de Sherbrooke ont été favorables au dépôt de la candidature de la Ville pour accueillir les Jeux de la Francophonie en 2021, sous plusieurs conditions.

Les élus réclament des engagements des gouvernements provincial et fédéral qui feront en sorte que la Ville respecte son cadre financier.

Après l'évaluation du dossier, l'engagement de la Ville, initialement prévu à 8,75 millions de dollars en 2015, a été revu à la baisse et est maintenant fixé à 5,5 millions de dollars.

Estrie

Politique provinciale