•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec se remet d'une tempête majeure : 40 centimètres de neige

Les bancs de neige sont impressionnants sur l'avenue Saint-Samuel à Beauport.
Les bancs de neige sont impressionnants sur l'avenue Saint-Samuel à Beauport. Photo: Radio-Canada / Raymond Routhier
Alain Rochefort

Le retour à la normale se fait graduellement au lendemain d'une tempête majeure qui a déjà laissé pas moins de 40 centimètres de neige sur Québec.

Écoles, cégeps, autoroutes et université fermés: ironiquement, la « pire tempête de l'hiver » a même forcé l'annulation des activités de « la fête de l'hiver », le Carnaval de Québec, toute la journée, mercredi.

Tous les sites du Carnaval ont été fermés afin de ne pas compromettre la sécurité du public.

L'organisation a d'ores et déjà indiqué que les activités de la « fête de l'hiver » reprennent jeudi, à compter de midi.

Cet homme déblayait sa voiture la nuit dernière.Cet homme déblayait sa voiture la nuit dernière. Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Avions cloués au sol

Le retour à la normale se fait dans plusieurs rues de Québec où des opérations déneigement ont été effectuées dans la nuit de mercredi à jeudi.

À l'Aéroport Jean-Lesage, presque tous les vols sont de nouveau « à l'heure ». Seuls ceux en provenance de la Gaspésie et des îles-de-la-Madeleine, où la tempête sévit, sont en retard.

Plusieurs avions ont été cloués au sol à Québec la majeure partie de la journée, mercredi.

Des déneigeuses se sont affairées à déblayer les pistes d'atterrissage afin que les vols reprennent en soirée.

Les voyageurs doivent faire preuve de patience à l'aéroport Jean-LesageLes voyageurs doivent faire preuve de patience à l'aéroport Jean-Lesage. Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Touristes impressionnés

Des touristes français rencontrés sur place faisaient d'ailleurs confiance à l'expertise québécoise pour leur permettre de prendre leur vol de retour.

Gérald Bourlon et Corrine Petit se disaient impressionnés de vivre une tempête au Québec.

« Pour nous, c'est étrange. Parce que vous savez, dès qu'on a deux millimètres de neige, en France, c'est la guerre. Pour nous, c'est magnifique », s'exclame Gérald Boulon.

« Vous savez conduire quand même par des temps comme ça, alors que nous, pas du tout, en France », ajoute sa conjointe, Corrine Petit.

La plupart des avions sont cloués au sol à l'aéroport Jean-Lesage.La plupart des avions sont cloués au sol à l'aéroport Jean-Lesage. Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Université Laval et écoles fermées

Pour sa part, l’Université Laval a pris la décision de suspendre toutes ses activités pour la journée et la soirée.

C'était la première fois depuis 2016 que le campus était fermé aux étudiants pour une journée entière. Le 15 mars 2017, l'Université Laval avait annulé les cours pour l'avant-midi seulement.

Ce piéton tente tant bien que mal de traverser le boulevard Laurier.Ce piéton tente tant bien que mal de traverser le boulevard Laurier. Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Les écoles et cégeps de la grande région de Québec étaient aussi fermés.

La Ville de Lévis a demandé à ses employés de rester à la maison. Une première depuis 2002.

Artères majeures fermées

À l’heure de pointe, plusieurs artères majeures étaient fermées mercredi matin. L'autoroute Dufferin-Montmorency a été fermée à la circulation toute la journée entre François-de-Laval et la côte de la Potasse, ainsi qu'à la hauteur de Félix-Leclerc. Elle est rouverte à la circulation à temps pour l'heure de pointe, jeudi matin.

Le pont de l'Île-d'Orléans a été fermé, avant que la Sûreté du Québec ne fasse traverser les automobilistes par convois.

En milieu d'après-midi, les voitures étaient littéralement ensevelies sur la rue Richelieu, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.En milieu d'après-midi, les voitures étaient littéralement ensevelies sur la rue Richelieu, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste. Photo : Radio-Canada / Nicolas Vigneault

L'autoroute 20 a également été fermée dans les deux directions entre Lévis et Montmagny pendant plusieurs heures. Des conducteurs ont toutefois ignoré les fermetures de route, ce qui a causé des incidents.

« Il y a beaucoup de poudrerie en ce moment sur le réseau routier. La visibilité est nulle par endroits. La chaussée est enneigée, il y a présence de lames de neige. Il faut être extrêmement prudent si on doit sortir », expliquait mercredi la porte-parole du ministère des Transports, Émilie Lord.

Transports en commun

Plusieurs autobus du RTC et de la STLévis accusaient du retard.

Interrompu depuis le début de la journée, le service de traversier entre Québec et Lévis a repris vers 18 h, hier soir.

Des sorties de route étaient à déplorer sur le réseau routier de la grande région de Québec. Le Service de police de la Ville de Québec est intervenu dans 20 accidents routiers sur son territoire entre minuit et midi. La plupart n'ont toutefois pas causé de blessures.

Une opération déneigement se poursuit jeudi dans la journée, dans certaines rues de Québec.

Collecte des ordures difficile

La collecte des ordures a eu lieu malgré tout à Québec.

« Si vos bacs doivent être collectés aujourd’hui, placez-les dans votre entrée jusqu’à ce que le collecteur les ramasse. Si vos bacs ne sont pas pleins, attendez la prochaine collecte », indiquait la Ville de Québec sur les réseaux sociaux.

Déneigeurs et automobilistes partagent la route sous la tempête.Déneigeurs et automobilistes partagent la route sous la tempête. Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

40 centimètres

Il y avait toujours des précipitations jeudi matin. À 10 h, plus de 40centimètres de neige étaient tombés à l’aéroport Jean-Lesage depuis le début des précipitations, mardi soir. Il tombait entre 2 et 3centimètres à l'heure au plus fort de la tempête.

Environnement Canada prévoyait entre 40 et 45 centimètres dans la région de Charlevoix.

Les automobilistes doivent faire preuve de patience pour traverser les ponts derrière les déneigeuses.Les automobilistes doivent faire preuve de patience pour traverser les ponts derrière les déneigeuses. Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Des forts vents se sont ajoutés aux précipitations, ce qui a causé de la poudrerie.

Des rafales de 85 km/h ont été enregistrées sur l'île d'Orléans.

Chargement de l’image
Les tout-petits peuvent néanmoins se promener sur la rue Saint-Jean grâce au traîneau. Photo : Radio-Canada / Bruno Savard

Conditions météorologiques

Justice et faits divers