•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passeport pour ma réussite : des premiers résultats concluants à Shawinigan

Shelby L'Etang, élève de cinquième secondaire, accompagnée de sa tutrice du programme Passeport pour ma réussite.

Shelby L'Etang, élève de cinquième secondaire, accompagnée de sa tutrice du programme Passeport pour ma réussite.

Photo : Radio-Canada / Olivier Caron

Radio-Canada

Depuis qu'il a été implanté à Shawinigan, le programme Passeport pour ma réussite a permis de faire passer le taux de diplomation des jeunes du secondaires de 44 % à 63 %.

Le programme, qui a vu le jour à Toronto, a été implanté en 2012 à Shawinigan. Aujourd’hui, les intervenants peuvent finalement observer ses impacts sur la réussite des élèves de niveau secondaire.

Un tableau indiquant les résultatsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le taux de diplomation a augmenté dans les écoles secondaires de Shawinigan depuis l'implantation de Passeport pour ma réussite.

Photo : Radio-Canada

La directrice de Passeport pour ma réussite à Shawinigan, Caroline Duranleau, se réjouit de ces résultats qu’elle attribue à l’influence du programme.

Ça nous indique qu’on est dans la bonne voie, que ce qu’on a mis sur pied fonctionne bien, croit-elle. On s’est amélioré, je crois, depuis notre première cohorte [...] On s’attend à des résultats supérieurs pour les cohortes à venir.

L'objectif du programme est d'accompagner les jeunes dès leur première année du secondaire pour les aider à décrocher leur diplôme. Le programme est offert principalement aux jeunes issus de secteurs défavorisés de Shawinigan.

Par ailleurs, Caroline Duranleau a pu remarquer que l'impact du programme va au-delà de la réussite scolaire chez les jeunes de la première cohorte. Selon elle, les intervenants étaient devenus une deuxième famille pour ces élèves.

On est présents dans les années de l’adolescence. C’est les années qui marquent beaucoup le développement d’un jeune.

Caroline Duranleau, directrice de Passeport pour ma réussite à Shawinigan

En se basant sur les résultats des autres régions du pays où le programme est implanté, Caroline Duranleau croit que les prochaines cohortes qui bénéficieront de Passeport pour ma réussite à Shawinigan auront un taux de diplomation encore plus élevé.

Avec les informations de Claudie Simard

Mauricie et Centre du Québec

Éducation