•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tournoi pee-wee : la tempête complique l’arrivée des joueurs

Le logo du tournoi pee-wee sur la glace du Centre Vidéotron

La glace du Centre Vidéotron accueillera le 60e Tournoi international de hockey pee-wee du 13 au 24 février 2019.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

Jean-Philippe Martin

Les organisateurs du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec avaient tout prévu et tout préparé... sauf la tempête hivernale majeure qui complique le lancement de l'événement.

L’affichage dans le Centre Vidéotron est installé. Les bénévoles sont à pied d’oeuvre pour mettre la touche finale aux derniers préparatifs. Bref, tout est normal sur le site pour le début du premier match.

« Dans ce qu’on contrôle, on est bon, ça fait des années qu’on le fait, lance Patrick Dom, directeur général du tournoi depuis 28 ans. C’est ce qu’on ne contrôle pas qui est le plus dur. »

La tempête qui frappe le nord-est du continent fait partie de la deuxième catégorie et cause bien des ennuis aux organisateurs du tournoi.

Cette tempête va compliquer le voyage vers Québec pour bien des équipes participantes.

« C’est majeur, on ne se le cache pas. Déjà, il y a des vols qui sont annulés, précisait Patrick Dom mardi. Heureusement, les équipes qui voyagent en avion ne jouent pas [mercredi], alors elles ont un peu de temps pour arriver. »

Patrick Dom, directeur général du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Patrick Dom, directeur-général du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

Une défaite par forfait

Le tournoi fonctionne selon un horaire réglé au quart de tour et peut difficilement se permettre de prendre du retard. Si une équipe ne peut être présente pour son match, elle doit déclarer forfait.

C’est pourquoi le tournoi a conseillé aux équipes en action mercredi de devancer leur déplacement vers Québec.

« À part les équipes de la région immédiate, on a appelé tout le monde qui joue [mercredi] pour leur dire de venir plus tôt, précise Patrick Dom. »

En tout, 120 équipes et plus de 2000 joueurs, en plus de leurs familles, débarqueront à Québec au cours des prochains jours.

Le tournoi s'est mis en branle mercredi à 9 h 15. Les Gouverneurs 2 de Sillery Sainte-Foy affronteront les Rapides de Beauce-Nord.

Sports