•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une descente policière surprend les résidents d'un immeuble de Saskatoon

Des policiers, lourdement armés et accompagnés d’un chien renifleur, procèdent à une descente dans un immeuble à Saskatoon.
Des policiers accompagnés d’un chien renifleur interviennent dans l'immeuble. Photo: Fournie par Joseph Jackson
Radio-Canada

Les résidents d'un immeuble du centre-ville de Saskatoon ont eu un réveil très particulier, mardi matin, à cause d'une descente policière impressionnante dans le cadre d'une enquête concernant des armes à feu.

Des policiers lourdement armés, accompagnés de chiens renifleurs, ont procédé vers minuit à une opération d’envergure au numéro 100 de la 23e Rue Est.

Selon la police, un homme de 27 ans s’était enfermé dans son appartement après avoir menacé un autre homme avec un fusil. Il n’a été arrêté que vers 8 h. Les deux hommes se connaissaient, a ajouté la police.

Je vous le dis, c’était un réveil surréaliste.

Joseph Jackson, témoin de l'intervention policière

Joseph Jackson qui vit au quatrième étage d’un immeuble de la 2e Avenue, a pu observer l’intervention.

Au début, il pensait qu’un chien qui aboyait après avoir été oublié à l’extérieur, mais il a été surpris en ouvrant sa porte. Il a vu une équipe ressemblant à un groupe tactique d’intervention avec des chiens renifleurs, en plein travail.

« C’était comme dans un film. Ils ont forcé la porte [d’un appartement] et sont entrés l’un à la suite de l’autre », raconte-t-il.

Il dit que cette intervention a beaucoup surpris les résidents de l'immeuble, qui sont pour la plupart de jeunes professionnels.

La police a barré le secteur et établi un centre de commandement mobile non loin de l’immeuble. Personne n’a été blessé pendant l’opération, a-t-elle indiqué.

L’homme de 27 ans se trouve en garde à vue et pourrait faire face à des accusations relativement à la détention d’armes à feu, ajoute la police.

Avec les informations de Chelsea Laskowski, CBC

Saskatchewan

Forces de l'ordre