•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Groupe Savoie doit payer une amende de 125 000 $ pour la mort de Wanny Pelletier

Stéphanie Labonté Côté et son fils Wanny Pelletier.

Stéphanie Labonté Côté a poursuivit le Groupe Savoie devant les tribunaux près d'un an après le décès de son fils Wanny Pelletier.

Photo : gracieuseté Stéphanie Labonté Côté

Radio-Canada

Le Groupe Savoie a plaidé coupable en novembre à une accusation de négligence liée à un accident de travail qui a coûté la vie à Wanny Pelletier, un jeune travailleur de Saint-Quentin, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick. L'entreprise entendait sa peine mardi après-midi.

Le Groupe Savoie se voit imposer une amende de 125 000 $ suite à la mort du jeune travailleur Wanny Pelletier, en 2016.

La juge Suzanne Bernard, de la Cour du Banc de la Reine de Campbellton, a accepté la recommandation conjointe des procureurs de la Couronne et des avocats de la défense dans cette affaire.

L'accident qui a coûté la vie à Wanny Pelletier s'est produit le 22 décembre 2016 à l'usine de granules du Groupe Savoie à Saint-Quentin.

Le jeune homme de 17 ans, qui était également élève à la Polyvalente A.-J.-Savoie, était au travail lorsqu’il a été percuté au bas du ventre par une pièce de machinerie. L'adolescent est resté coincé sous un convoyeur pendant deux heures. Il a finalement été emmené à l'hôpital d'Edmundston, où il a succombé à ses blessures quatre jours plus tard.

Avec les informations de Serge Bouchard

Nouveau-Brunswick

Procès et poursuites