•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg dit non aux Jeux de la Francophonie

Des hommes en pleine course dans un stade,
La finale du 100 m aux Jeux de la francophonie d'Abidjan, remportée par Dylan Sicobo, des Seychelles. Le Canadien Bismark Boateng (no 18) a gagné le bronze. Photo: AFP / Issouf Sanogo
Radio-Canada

La Ville de Winnipeg n'ira pas de l'avant avec une candidature pour tenir les Jeux de la Francophonie en 2021. La capitale manitobaine laisse le champ libre à la Ville de Sherbrooke, au Québec.

Le Comité exécutif de la Ville de Winnipeg a décidé de ne pas appuyer la motion visant à explorer la possibilité de tenir les prochains Jeux de la Francophonie.

Le conseiller municipal du quartier Saint-Vital, Brian Mayes, explique que Sherbrooke a une longueur d’avance sur Winnipeg dans sa préparation.

« J’ai parlé avec le maire de Sherbrooke, la semaine passée, et je donne mon appui à cette ville », affirme-t-il.

Il soutient aussi que le temps presse, puisque l’Organisation internationale de la francophonie tiendra, à Paris, les 14 et 15 février, une rencontre pour discuter des prochaines étapes en vue de l'organisation de la manifestation sportive.

« Il y a un problème au niveau du budget, mais aussi du temps », soutient-il.

Winnipeg ne ferme pas la porte à changer d’idée plus tard si d’autres problèmes surviennent dans le processus.

En janvier, la Ville de Moncton au Nouveau-Brunswick a renoncé à l’organisation des Jeux.

L’important pour Brian Mayes, c’est que les Jeux de la Francophonie se tiennent au Canada.

Manitoba

Francophonie